Elle cite César. Cliquer pour la traduction
. Le choc des cultures.
 

Traduction >>>
A propos du nez >>>

Un brin d'humour ne nuit pas (Peut-on être sérieux et grave ? P. Lazareff, P.Teilhard de Chardin ; Montherlant).
Certes, nous n'avons pas tous le même sens de l'humour.
Précisément, le fait d'accepter des formes d'humour qui ne nous sont pas spontanées
constitue probablement la plus élémentaire des ouvertures sur l'interculturalité...

-> "Négociation" interculturelle : multilinguisme ou espéranto ?
-> Aussi en interne...

 

Technique / managérial / politique...

 

Il y a quelques années, j'ai défini la communication stratégique (ou "lobbying au sens large" - cf. Définitions) comme un art subtil qui consiste à mettre en phase des objectifs de nature managériale (au sens large) avec des décisions de nature politique (au sens large) prises par des centres de pouvoir relevant le plus souvent d'une autre rationalité, le tout sur la base de dossiers de nature technique (au sens large) - "politique" étant pris ici au sens de "relatif à l'organisation et à l'exercice du pouvoir dans une société organisée", cette société n'étant pas nécessairement une collectivité publique...

A ma grande satisfaction, cette définition a depuis été reprise par les meilleurs manuels... (Exemple : Michel Clamen cf. exemple)
et à mon grand désespoir, elle a été compactée - ce qui la rend certes plus lisible... mais la dénature quelque peu :
la communication stratégique,
pour mettre en phase...
principales logiques
de référence
mes objectifs "managériale"
ses décisions "politique"
notre dossier "technique"
  • Les "au sens large" étaient importants pour sortir du schéma ancien où le lobbying se résumait à des manœuvres provenant d'acteurs économiques, orientées vers des décideurs politico-administratifs. En effet :
    • une collectivité publique qui exerce un lobbying pour attirer un investissement industriel a (entre autres) un objectif managérial au sens large ;
    • une entreprise qui choisit un sous-traitant en privilégiant l'emploi local ou des critères éthiques prend une décision politique au sens large ;
    • technique au sens large inclut les techniques juridiques, financières, etc.

  • La mention d'une "autre rationalité" était une référence à cette notion capitale ici qu'est l'interculturalité, avec tout ce qu'elle implique, notamment :
    • si je ne rencontre mon interlocuteur que sur notre champ commun (technique), mon approche du débat sera pour le moins réductrice...
    • si je me limite à la logique (managériale) de mes objectifs, ignorant celle (politique) de la décision, je choisis de m'exprimer sur des questions "hors jeu" et je renonce à me faire entendre sur le terrain de ce qui sera pris en considération !

Il s'agit bien d'un choc de cultures : on devra non seulement faire preuve d'empathie, se propulser mentalement dans la peau de divers interlocuteurs, mais le faire en changeant de "logique", ou de culture.

Les décalages en question sont multiples, par exemple :

  • géographiques, notamment à Bruxelles, où un Grec devra être capable de "penser comme un danois" et réciproquement...


  • sectoriels : le lobbyiste d'EDF qui cherche à faire prévaloir une solution électrique auprès d'un cimentier via un ministère technique devra raisonner dans la logique technique et managériale du client, dans la logique politique du ministère, dans sa propre logique technique et managériale - sans oublier les logiques des autres tiers influents, favorables à sa solution - par exemple écologistes - ou hostiles - par exemple associations de consommateurs ou autres écologistes, sans compter les apporteurs de solutions concurrentes...
Gouvernement global, administration locale...
dessin de Ranson (Le Parisien, fév. 02)
Pendant ce temps... Pendant ce temps...
Quelque temps auparavant... Quelque temps auparavant...
  • fonctionnels ou autres : le directeur d'entreprise s'adressant à un élu ou à un fonctionnaire, le commercial confronté au technicien, le financier face à un militant associatif...


  • et bien sûr culturels, à commencer par l'ethnocentrisme - cf. les hommes de couleur...
    ... voire conceptuels ou sémantiques :
  Arnacologie
(Ouest-France 27-28 janv. 1996)
Théorie de Whorf cf. la théorie de Whorf : les individus pourraient percevoir l'espace et le temps différemment selon la langue qu'ils parlent...
  Technoguimauve sans oublier la technoguimauve et,
plus généralement, l'arnacologie...

Cet effort d'empathie suppose bien sûr qu'on dépasse les préjugés - par exemple le "tous pourris" s'appliquant souvent aux élus, qui peuvent être envisagés sous un autre jour...
. . .
l'élu écartelé... La difficile relation avec le citoyen-contribuable-électeur : l'élu écartelé...

Dans la "comparaison de deux logiques" ci-dessous, le propos est certes caricatural. Mutatis mutandis, il illustre l'un des efforts d'interculturalité qui attendent le lobbyiste, en complément de sa pluridisciplinatité, de sa souplesse, de son ouverture, de son empathie, de son imagination, de sa créativité, de sa maîtrise de la complexité...


(Michel CLAMEN, le Lobbying et ses Secrets, Dunod 1995, p. 12)

Et pour élargir le débat... Mozart l'Egyptien Mozart l'Egyptien

Haut de la page Suite

 


Page d'accueilPage d'accueil - (c) Jean-Pierre Quentin www.algoric.com