algoric.eu > Articles > Ti récents > Avant d'y aller, contrôlez les niveaux ! >

-> Introduction...
/...

Des petits sauts font de grands changements

Le changement paraît brusque et pourtant il a été progressif. Ce qui a été brutal, c'est la prise de conscience que ses composantes étaient liées alors qu'on les abordait isolément, sans chercher de perspective globale, sans donner de cohérence au mouvement. Comme dans le cas des réseaux (cf. 1ère partie) où on a pu isoler les notions de valeur des flux, métier de l'opérateur, modèle économique... Ainsi, on peut distinguer différents "sauts" qui séparent nos deux véhicules : l'automobile s'affranchit des rails, l'avion explore la troisième dimension, l'hélicoptère maîtrise le vol stationnaire, le jet élargit l'horizon, etc. De même pour les grandes évolutions économiques et sociales : dématérialisation des techniques ou des activités, prolifération des réseaux physiques ou sociaux, essor des flux d'information (foisonnement) ou de production (flux tendus)...

On arrivait à suivre ces changements tout en gardant les anciens repères, tant qu'on pouvait traiter séparément chaque saut. Quand la navette les associe, on découvre soudain un autre univers. D'autant plus douloureusement qu'on n'a pas l'habitude des approches globales, qu'au contraire l'académisme encourage les cloisonnements, que par surcroît l'organisation sociale et le management préfèrent la facilité (spécialiser) à l'efficacité (ouvrir et relier)... Puisque le changement doit continuer et s'accélérer, il est temps d'envisager un aggiornamento, ne serait-ce qu'en préparant les prochaines étapes autrement qu'avec ici de la "prospective technologique", là de la "veille sociétale", ailleurs du "marketing décalé" ou des "réflexions sur l'avenir des institutions"...

A chaque saut correspondent des changements de références sur chacun des trois niveaux - repères, processus et paradigmes. Prenons des exemples dans la métaphore. Des repères, d'abord, comme le rail, la publicité pour une voiture de rêve, l'aiguilleur du ciel ou le satellite. Le rail : un symbole fort de l'entrée dans l'ère industrielle, d'un renforcement du rôle de l'Etat, d'une organisation sociale centralisatrice, de la structuration du contre-pouvoir syndical... La publicité pour une voiture de rêve, c'est à la fois la société de consommation et celle de l'information (mass-médiatique). L'aiguilleur du ciel, c'est une approche plus avancée de la complexité technique et organisationnelle, caractéristique du passage à la société de la connaissance, ou par ailleurs le symbole d'une évolution des relations sociales, voire d'une perversion des mœurs quand certains font un usage dévoyé de leur capacité de nuisance dans une société complexe. Le satellite : un produit manifeste de la société de l'intelligence, à commencer par l'intelligence collective, en rupture avec nos repères de type "prouesse individuelle", qui incitaient tel ou tel à s'approprier le mérite d'une réalisation commune, traversée d'océan ou autre record (... voire de la baisse du chômage) : ici, le mythe du "jeu perso" n'a plus sa place ; c'est aussi un symbole de l'essor des réseaux, tant pour la conception, le financement ou le lancement du satellite que pour ses usages en tant qu'élément d'un système qui associe divers processus d'information (météo), de communication (télécom) ou de services (GPS) pour servir des prestations de plus en plus élaborées.

Sans les contraintes qui limitent la taille d'un article, on pourrait prolonger le raisonnement, l'appliquer de la même façon aux autres niveaux et transposer le tout à d'autres domaines. Le lecteur est invité à faire lui-même l'exercice. Pour le... mettre sur les rails, suggérons quelques exemples de processus : les modes de propulsion respectifs des différents véhicules, leurs "codes de conduite", leurs modèles relationnels, leurs diverses formes de nuisances ou les traitements de celles-ci... Paradigmes : l'indépendance des pionniers de l'automobile, l'autonomie des premiers aviateurs, l'interdépendance des autres...

Pourquoi faire l'exercice ? Parce que pour naviguer dans l'espace, on a trouvé mieux que la consultation de l'indicateur des chemins de fer... Comment s'y prendre ? Aucune expertise à acquérir ; il faut certes un minimum d'apprentissage pour s'entraîner à la pratique assidue d'une combinaison d'intelligence collective et d'autonomie - mais, plaidoyer pro domo, c'est précisément pourquoi, outre les experts-conseils, existent les conseillers de synthèse... En quoi l'exercice est-il important ? Pour arriver enfin à démentir l'adage, bien adapté aux diverses "intelligences" évoquées ici, selon lequel l'intelligence, c'est comme la religion : il y a beaucoup de croyants, mais ça manque de pratiquants...

Suite > Schémas...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)
Sommaire et liens

1ère partie - approche "micro" : les niveaux de la machine
Introduction
1. Du système en 2-D à la complexité en 3-D
2. Ce n'est pas la 3-D des pyramides
3. Information et relations en 3-D pour plus d'efficacité
Encadré : Intelligences, le sens des mots...

2è partie - approche "macro" : les niveaux du terrain
Introduction
Des petits sauts font de grands changements
Schémas : vue d'ensemble
• Schéma 1 : composantes de l'intelligence collective
• Schéma 2 : problématiques élargies
• Schéma 3 : information et relations, 3 niveaux d'approche
• Schéma 4 : exemples - jeux collectifs - les acteurs et le système


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net