algoric.eu > Biblio > Récents articles > Contre la prospective > version PDF

-> Introduction...
/...

1 - Je suis contre... tout contre

C'est dans les années 1950 que Gaston Berger en a formalisé l'esprit et la démarche. Tout part d'un constat a priori ordinaire : le monde change. Ordinaire, parce que chaque génération croit vivre une époque radicalement différente de ce qui a précédé. Mais là, il nous alertait sur une rupture inhabituelle, une véritable mutation - dont, un demi-siècle plus tard, l'évidence peine encore à s'imposer. Il en donnait ainsi la mesure : rien ne s'était passé depuis le néolithique et voilà qu'à nouveau, il va se passer quelque chose ! L'ampleur de l'événement justifie bien quelques changements dans la façon d'administrer les choses ou de gouverner les hommes ! Les manifestations en sont très variées, de la décolonisation au 11 septembre 01, de mai 68 à la libération de la femme, de la grande distribution à Internet, des chocs pétroliers à la gouvernance écologiquement responsable... Ce ne sont là que des traductions visibles de mouvements plus profonds, comme ceux qu'on peut identifier autour des notions de complexité, dématérialisation ou aspirations.

L'évidence s'est précisée dans les années 1970 : alors que la société industrielle avait elle-même représenté une mutation par rapport aux sociétés traditionnelles, nous étions en train de mettre en cause ses fondamentaux - quantification, spécialisation, standardisation... - et de donner naissance à une société postindustrielle. N'épiloguons pas sur les différences d'interprétation, de la société postmoderne à la fin de l'histoire, une chose est sûre, on prenait le contre-pied (voir encadré) : le quantitatif cédait le pas au qualitatif, la spécialisation à la combinatoire, la standardisation à l'individualisation... Voulant favoriser une prise de conscience de ces changements et de leur portée, certains n'ont pas hésité à présenter les choses de façon un peu tranchée - pour ma part j'ai découpé l'histoire de l'humanité en quatre grandes périodes (les 4 âges de l'humanité : Paléo, Agro, Techno, Relatio), Alvin Toffler a parlé de trois vagues de changement (entre quatre périodes, ce qui revient au même), etc. Prise de conscience dont l'enjeu était que chacun en tire des conséquences : choix individuels, stratégies d'entreprises, décisions publiques... Reconnaissons l'échec de cette "pédagogie de la mutation". La 3è Vague a été un best-seller, mais l'intérêt pour ces "grandes idées" a rivalisé avec leur faible prise en compte...

A la fin des années 1980, la cause était entendue. Pardon de me citer (l'Express, 5/12/86) :
- les mutations ne sont pas devant nous, mais derrière ; nous avons désormais à en tirer les conséquences...
- la dimension nationale s'efface devant les réalités mondiales ; cessons de croire que l'Etat peut régir ce qui lui échappe, flux d'information ou de capitaux, écologie ou crime organisé...
- la société civile joue désormais un rôle déterminant dans les régulations macro-économiques, sociales et culturelles ; le rôle des pouvoirs publics doit évoluer aussi profondément qu'au début du XXè siècle, quand est né l'Etat-providence
...
Nous sommes engagés dans une phase de recombinaison des éléments touchés par ces mutations, sur des bases totalement nouvelles : c'est la fin des habitudes
... Vingt ans après, force est de constater que les habitudes sont tenaces et que la société résiste contre ce qu'elle veut voir comme des dangers, au lieu de tirer parti des nouvelles opportunités. Il serait temps de reprendre le gouvernail. Au lieu de geindre en subissant les turbulences de la vague, on peut désormais surfer dessus, car elle n'est plus chargée d'autant de surprises, incertitudes ou périls qu'hier. Et ce grâce à la vision longue, large, profonde... de la prospective - c'est pourquoi il faut être tout contre, façon Guitry.

Suite > Si c'est ça, je suis tout à fait contre...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
Je suis contre... tout contre
Si c'est ça, je suis tout à fait contre
A moins que...
Encadré : Pour comprendre la société post-postindustrielle, décloisonnez-vous !


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net