algoric.eu > Biblio > Récents articles > Plus d'ambiguïtés que d'aggiornamento > version PDF

-> Introduction...
/...

Au-delà du "minimum syndical"

Le problème ne date pas de 2005. Le rejet de la Constitution n'est que la vague de surface d'une turbulence de fond qui s'étend sur un quart de siècle. Bien sûr, on objectera que cette période a vu l'achèvement du marché intérieur, les élargissements, l'extension des compétences communautaires à bien des domaines comme la sécurité et la justice… De fait, ces avancées sont d'incontestables progrès. Mais à quel prix ? D'aucuns peuvent se glorifier d'un tel bilan… et d'autres considérer que ces ouvertures étaient inéluctables, qu'on s'est limité au "minimum syndical", qu'on l'a fait au coût le plus élevé. Pourquoi ? Pour y être allé à reculons, pour l'avoir fait non seulement sans associer les intéressés (citoyens et autres personnes physiques ou morales) mais même, circonstance aggravante, en faisant assaut de mensonges et de désinformation, sur les enjeux comme sur les pratiques.

Autrement dit, le bilan des 50 ans est globalement positif, mais se partage entre un temps de forte innovation et un temps de gesticulation stérile. Le bilan de cette dernière période peut paraître positif si on le compare à une hypothèse purement théorique où on n'aurait strictement rien fait pendant que le monde changeait profondément. Mais il est dérisoire en regard de ce qu'il aurait pu et dû être moyennant un minimum de lucidité et de volonté politiques. La dynamique de la première période résulte d'un changement radical de perspective : on a su regarder autrement, penser autrement et agir autrement. Si le marketing politique n'avait galvaudé le mot, on dirait que c'était une rupture. Vingt ans après cet électrochoc, un nouveau changement de perspective était à faire. Bien des années plus tard, il se fait toujours attendre. Au lieu de lancer le 2è étage de la fusée, on a coupé les moteurs. Les uns sont debout sur les freins, d'autres au mieux en roue libre.

A la fin des Trente Glorieuses, à 20 ou 30 ans, l'Europe était un peu jeune pour s'endormir sur ses lauriers. Après les Trente Piteuses, à 50 ans, elle n'est pas trop vieille pour se remettre en question ! C'est un préalable incontournable : pour redémarrer, il faut d'abord sortir de l'ornière. Difficile, car on y est enlisé depuis une génération, souvent sans même s'en rendre compte. Le problème est d'abord dans les esprits : on a oublié qu'il pouvait y avoir une vie en dehors de l'ornière, on a perdu l'habitude de penser avec sa tête, on dit déplorer le prêt à penser (c'est-à-dire à ne pas penser) mais on se satisfait de son confort (asservissant), on s'en remet aux politiques parce qu'on croit encore que c'est eux qui auront des réponses, alors que c'est avant tout à la société civile de faire preuve d'imagination et d'initiative…

Bref, l'indispensable aggiornamento repose sur un autre regard sur l'Europe et sur sa raison d'être, favorisant une réflexion actualisée, afin de déboucher sur une action plus pertinente. Défi majeur, si l'on admet avec Anatole France que le courage le plus rare est celui de penser...

Suite > ...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
Encore quelques ambiguïtés
—› Ambiguïtés sur la mécanique
—› Ambiguïtés sur les blocages
—› Ambiguïtés sur les perspectives
—› Ambiguïtés sur les géométries
—› Ambiguïtés sur les acteurs et les rôles
Europe iconoclaste : jouer autrement ou changer le jeu ?
Au-delà du "minimum syndical"


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre