algoric.eu > Biblio > Récents articles > L'aggiornamento européen se fait attendre > version PDF

-> Introduction...
/...

2. Ambiguïtés sur les finalités : pourquoi fait-on l'Europe ? On en parle souvent comme si la réponse (implicite) était simplement "pour faire l'Europe" - ce qui favorise les querelles théologiques ou esthétiques ! D'accord, faisons-la parce qu'on en a envie, mais aussi parce qu'on en attend quelque chose. Qu'en attend-on ? Faute de se poser la question, on dérive facilement vers l'abstraction idéologique ou la réduction poujadiste.

Ambiguïtés, aussi, sur le rapport entre finalités et modalités, c'est à dire sur le projet. Dès 1950, on a annoncé la couleur : viser un grand dessein, l'atteindre par des petits pas. Le regard vise la lune, le doigt montre le chemin. Le dessein (une Europe solidaire) s'est décliné au fil du temps. En un projet politique : réconcilier les frères ennemis après la guerre, puis conforter les démocraties à la chute des dictatures (colonels grecs, Franco, Salazar, communistes). En un projet économique : reconstruire après la guerre, puis reconvertir l'appareil de production calé sur les industries d'hier, sidérurgie, textile, mécanique... En un projet social : réduire les disparités sectorielles ou régionales. Le reste - libre circulation, politique agricole ou autre - n'est que moyens.

Et aujourd'hui ? On se polarise sur le doigt et le chemin, mais on a oublié le regard et le cap ; on débat sur le choix du trajet (comment y aller), sans qu'il soit question de projet ( aller). Il est clair que le projet politique doit porter sur les nouvelles régulations du système mondial : l'Europe peut mieux que quiconque y contribuer, elle est légitime, elle est attendue par le reste du monde... Elle seule a des doutes et des états d'âme ! Le projet économique doit contribuer à la conception et au déploiement de la société post-postindustrielle, sous forme d'une société de l'intelligence plus ambitieuse et plus cohérente que la table des matières de l'agenda de Lisbonne. Le projet social doit viser de nouveaux équilibres tenant compte des grandes évolutions démographiques et autres. Sans oublier l'approche transverse, développement durable, sécurité, santé, culture... Là encore GalCop-2 se fait attendre : un peu de vision, d'imagination, d'audace...

Suite : Ambiguïtés sur le méta-national...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
Comment jouer à côté du jeu... Exemple : rapports d'experts contre livres verts
Jeu réel et jeu fictif : quelques ambiguïtés de base
—› Ambiguïtés sur l'homogénéité de l'Europe
—› Ambiguïtés sur les finalités
—› Ambiguïtés sur le niveau méta-national
Encadré 1 : Livres verts et blancs, instruments de la gouvernance européenne
Encadré 2 : Ne pas confondre livres et rapports !
Encadré 3 : Le rapport 2007 du Conseil d'Etat : mises au point salutaires


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre