algoric.eu > Biblio > Récents articles > L'aggiornamento européen se fait attendre > version PDF

-> Introduction...
/...

Comment jouer à côté du jeu...
Exemple : rapports d'experts contre livres verts

Face à une réalité nuancée, forçons le trait pour mieux souligner les contrastes... Jusqu'à la rupture promise en 2007, la France était encore dans une logique verticale de gouvernement et l'Europe déjà dans une logique horizontale de gouvernance, depuis des décennies. La première est assise sur des structures hiérarchiques, la seconde anime des processus coopératifs en réseau. Dans l'une, la connaissance est chez des experts qui savent, dans l'autre elle est chez les acteurs qui font - les premiers sont intronisés par une autorité politique ou académique, les seconds font leurs preuves sur le terrain. L'une est dans une démarche de communication vers, souvent mass-médiatique, l'autre de communication avec, résolument interactive (voir médias et société). Un exemple peut éclairer ce choc de cultures.

Depuis les années 1980, la Commission européenne utilise les livres verts et les livres blancs comme instruments de gouvernance. En France, on reste attaché à ce vieil outil de gouvernement qu'est le rapport d'expert (voir encadrés : 1. Livres verts et blancs ; 2. Ne pas confondre livres et rapports). Les deux types de documents se ressemblent : analyse d'une question, mention de problématiques associées, scénarios envisageables, axes d'action possibles, conséquences prévisibles, préconisations éventuelles, résultats attendus... Là s'arrêtent les points communs, car en réalité tout les oppose. La portée des différences n'est pas mince et si en France on parle tant de rupture, c'est parce qu'on sait depuis longtemps qu'on n'est pas dans le "bon" système - le nôtre, monarchique, technocratique, mass-médiatique, est archaïque et contestable quant au coût, à l'efficacité, à la légitimité... - mais on ne se décide pas à en changer. Alors on gesticule dans le système au lieu d'agir sur le système (voir Différents niveaux d'approche). Autre inconvénient : étant "formatés" dans la logique verticale, nous sommes mal préparés à tenir notre place dans un jeu horizontal. C'est pourtant celui qui se joue au niveau européen, entre autres. Mal préparés, voire absents, faute de concevoir qu'un tel jeu existe !

Faut-il alors s'étonner que l'administration ignore son rôle, comme s'en est alarmé le Conseil d'Etat lui-même dans son rapport 2007 (voir encadré 3 : mises au point salutaires) ? Ou que la société civile joue mal le sien dans les instances de Bruxelles ? Quand on se croit sujet d'une structure pyramidale dans un jeu fermé, on a du mal à se comporter en acteur d'un système partenarial dans un jeu ouvert...

Ceci explique que la France, longtemps moteur de la construction européenne, ait pu en devenir un redoutable frein. En 2007, diverses circonstances ont présagé un revirement, notamment l'alerte solennelle du Conseil d'Etat, la volonté de rupture affichée à l'Elysée, la nécessité de préparer la présidence française de l'Union (2è semestre 2008) - défi majeur, précédé de celui de l'adoption d'un traité pour remplacer la Constitution jetée aux orties, suivi de celui des élections européennes de 2009... Saura-t-on changer à temps de modes de pensée et d'action, pour entrer dans la logique horizontale de la gouvernance ? Pourquoi pas. Dans ce cas, on devrait pousser un peu plus loin et jouer la carte GalCop-2 plutôt que l'impasse mini mini mini. Ce serait sûrement plus efficace et même moins difficile. Mais il faut le vouloir. Et ouvrir enfin les yeux sur des faux-semblants qui perturbent le jeu.

Suite : Jeu réel et jeu fictif...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
Comment jouer à côté du jeu... Exemple : rapports d'experts contre livres verts
Jeu réel et jeu fictif : quelques ambiguïtés de base
—› Ambiguïtés sur l'homogénéité de l'Europe
—› Ambiguïtés sur les finalités
—› Ambiguïtés sur le niveau méta-national
Encadré 1 : Livres verts et blancs, instruments de la gouvernance européenne
Encadré 2 : Ne pas confondre livres et rapports !
Encadré 3 : Le rapport 2007 du Conseil d'Etat : mises au point salutaires


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre