algoric.eu > Biblio > Récents articles > Vues prospectives et systémiques au Café du Marketing > Encadré 2 : version PDF

/... Focus : un processus qui change la perspective -> Introduction...

Le processus de convergence-foisonnement (n° 112) nous éclaire sur bien des changements en cours et nous aide à les analyser autrement. Quelques exemples peuvent l'illustrer et montrer sa portée : il y a là des tendances à analyser de près.-> Convergence-foisonnement...

Schéma de base :
la convergence numérique.

Les technologies de l'information ont apporté du sang neuf à des techniques plus anciennes et à divers secteurs d'activité, grâce notamment à leur caractère combinatoire (n° 107). Parfois, celui-ci a été judicieusement exploité par l'organisation sociale, dans une bonne complémentarité entre management et gouvernance. L'exemple du numérique est frappant : sans convergence, nous aurions aujourd'hui des produits et services (a2, b2, c2, d2... dans l'hypothèse H1) ayant certes amélioré leurs performances, mais chacun dans son domaine : l'audio numérique ferait certes plus et autre chose que l'analogique, mais resterait dans l'audio ; de même pour le texte, l'image fixe ou animée, le téléphone ou le repérage par satellite. La convergence change la perspective et permet des développements infinis (a, b, c, d... en H2) : regarder la télévision sur un téléphone, payer l'autoroute avec une caméra vidéo, recevoir un guidage par satellite sur un walkman, etc.

Evolution : la convergence des activités de réseau.

On a pu constater le même processus quand les opérateurs de réseaux ou les prestataires en réseau se sont mis à sortir de leurs spécialités, énergie, transport ferroviaire, autoroutes, eau propre ou sale, culture, télécommunications, services postaux, banque, assurance... Chacun connaît la "petite" convergence restée spécialisée, qui a fait éclore un nouveau secteur (bancassurance), parfois élargi aux services postaux. Mais il faut en voir une autre, plus discrète mais plus profonde, qui rend concurrents des groupes qui auparavant chassaient sur des terres différentes : EDF, Bouygues, La Poste, Vivendi, SNCF, France Télécom... Est-ce un hasard si TF1 s'est retrouvé dans un groupe de BTP ou Universal chez un "marchand d'eau" ? Et ce n'est qu'un début !

Parmi les conditions du métissage, deux critères sont mis en évidence par la convergence numérique : si les technologies et produits peuvent s'assembler, proliférer et diversifier leur descendance, c'est parce qu'ils parlent le même langage (numérique) et sont reliés par des vecteurs communs, réseaux (web, intranets...), supports (puce, DVD...), interfaces (wifi, USB...). La convergence de secteurs d'activité montre que, même quand les produits ou prestations restent différents (énergie, transport, eau, télécom...), les acteurs ont globalement les mêmes problématiques stratégiques ou managériales et sont reliés par la globalisation des activités ; leur différenciation ne vient plus tant de ce qu'ils vendent que de la façon dont ils le font.

Perspectives : la convergence de prestations en formation et conseil.

Sur ces bases, après la convergence de technologies et produits puis celle d'entreprises et secteurs, on peut encore élargir le champ et appliquer le schéma aux services plus immatériels de formation et conseil destinés à l'entreprise - en attendant d'autres développements dans la formation initiale.

De même que la convergence numérique avait produit des métissages intermédiaires - bureautique, robotique ou autre télématique - on observe également ici divers paliers de convergences (n° 117, 119, 126). C'est évident pour les rapprochements entre formation, audit, conseil et coaching - qui ne font que préluder une convergence autour de notions comme l'accompagnement. Par ailleurs, est-ce un hasard si des professions hier installées sur des territoires cloisonnés - avocats, experts-comptables, conseils divers, voire notaires - en viennent à courtiser les mêmes clients avec des prestations concurrentes ? Ou si, pour eux aussi, la notion d'accompagnement devient au moins aussi importante que celle d'expertise ? D'autres rapprochements s'esquissent, notamment avec ce qui relève aujourd'hui encore de champs distincts comme celui des clubs et autres clusters ou celui des think-tanks et autres think-networks. Les grandes manœuvres n'ont pas commencé, on n'a encore rien vu !

[Voir aussi... un processus de métissage très élaboré . . . présentation dynamique]

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Perceptions de la complexité et du changement
2 - Perspectives en rupture
Encadré 1 : Une autre façon d'observer, de décrypter, d'analyser
Encadré 2 : Focus : un processus qui change la perspective


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre