algoric.eu > Biblio > Récents articles > Vues prospectives et systémiques au Café du Marketing > version PDF

-> Introduction...
/...

2 - Perspectives en rupture

G. La rupture ? Tu nous avais habitué à autre chose que ce que nous servent les médias à longueur de temps !

U. - On ne parle pas de la même chose. De droite ou de gauche, la rupture dont parlent les politiciens n'en est pas une. Exemple simple : vu les scores électoraux des partis extrêmes, ils croient que les positions de ces partis répondent aux attentes des gens. Donc ils récupèrent ces positions pour récupérer les voix qui vont avec - quitte, du coup, à en perdre d'autres qui ne veulent pas de ça ! Et sans répondre aux attentes des intéressés s'il s'agit d'un vote de protestation. Raisonner en rupture commence par poser le problème autrement. Beaucoup de ceux qui votent pour les extrêmes ne sont ni trotskystes ni fascistes, mais veulent protester contre la façon dont fonctionne la classe politique. Reprendre le contenu des programmes en question ne répond pas à ce mécontentement. Les gens savent bien que le monde change, même s'ils ont du mal à l'analyser. Ils attendent des dirigeants un éclairage pour mieux comprendre et ils veulent voir un projet, un cap, qui soit cohérent avec leur expérience et leur intuition de ce nouveau contexte. La rupture pourrait consister à aborder les choses à ce niveau, vraiment décalé par rapport aux pratiques actuelles. Mais pas à simplement changer de discours sans changer ni les pratiques, ni le niveau d'analyse.

I. - Bien sûr, il faut changer de constitution.

U. - C'est un autre débat. Mais dans ce que je viens de dire, ce serait encore une façon de botter en touche pour éviter d'aborder le fond du problème.

H. - Heureusement, la politique ne décide pas de tout et la vraie vie se joue aussi ailleurs, dans les entreprises, les écoles, les associations... ce qui nous ramène à nos DVD amphithéâtricides.

G. - Je voudrais rebondir sur l'individualisation de la formation, parce que c'est quelque chose que l'entreprise connaît depuis des années, en particulier avec la formation-action - qui utilise les problématiques des apprenants, voire leurs dossiers, comme études de cas pour la démarche de formation - ou avec le coaching, qui apporte un accompagnement personnalisé.

J. - D'ailleurs, l'essor du coaching est une tendance lourde, ainsi que sa diversification dans une palette de déclinaisons : coaching expert, stratégique, organisationnel, relationnel... (n° 117). A tel point qu'une autre tendance lourde est la substitution du coaching à la formation, mais aussi à certaines prestations de conseil, voire d'audit.

U. Là encore, essayons de sortir du raisonnement linéaire "cause-effet" (à son tour, il griffonne des schémas sur une nappe et les commente rapidement - cf. encadré 2). On peut par exemple considérer que l'engouement pour le coaching tient à des caractéristiques comme celles qu'on a vues, individualisation ou accompagnement. Ce sont en effet à la fois des tendances lourdes et des caractéristiques du coaching. Celui-ci va-t-il pour autant sortir durablement de son champ initial (un accompagnement plutôt marqué "psy") pour faire tout et n'importe quoi, ou peut-on considérer que les autres prestations vont réagir et s'ouvrir davantage aux caractéristiques en question ? Ou que tous vont évoluer vers autre chose ? En fait, la tendance est déjà engagée : l'audit élargit son champ de état des lieux à accompagnement du changement ; le conseil de l'expert qui sait à l'expert qui catalyse (même s'agissant d'expertises pointues comme celles de l'avocat ou de l'expert-comptable) ; le coaching de l'entraînement (pour faire mieux) à l'accompagnement (pour aller ailleurs, faire autrement) ; la formation de l'enseignement (transmission de savoirs, de méthode) à l'accompagnement (assimilation, voire éducation).

S. - Ces évolutions sont plus nettes ou plus précoces dans l'entreprise, peut-être parce qu'elle a une forte contrainte de réactivité, mais on peut penser qu'elles s'exprimeront aussi dans l'enseignement. En tout cas, notre DVD anti-amphi semble bien s'inscrire dans cette ligne...

Jean-Pierre Quentin

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Perceptions de la complexité et du changement
2 - Perspectives en rupture
Encadré 1 : Une autre façon d'observer, de décrypter, d'analyser
Encadré 2 : Focus : un processus qui change la perspective


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre