algoric.eu > Biblio > Récents articles > La simplicité se conquiert > version PDF

-> Introduction...
/...

2 - Oser l'injection !

Poursuivons notre analogie : le bon vieux carburateur a cédé la place à l'injection électronique. Le système complexe remplace à la fois le dispositif mécanique et l'homme de l'art - avantageusement d'ailleurs, car c'est plus simple, la régulation est plus fine, fiable, rapide... La solution gagne en élégance : c'est plus performant, économique, écologique, précis, etc. Ce n'est pas l'utilisateur qui s'en plaindra. Le producteur non plus, car il élabore un produit comportant davantage de matière grise - moins de transpiration, plus d'inspiration ! Entre les deux, les mécaniciens spécialisés dans le réglage de carburateurs devront se convertir à la maintenance de systèmes électroniques (est-ce une déchéance ?) - sauf si les entrepreneurs renoncent à investir (mais le marché les y incite), ou si les employés refusent le progrès (ça s'est vu), ou si les Pouvoirs publics font des arbitrages (réglementations, incitations, subventions...) en faveur de solutions du passé (mais pourrait-on concevoir une telle hypothèse ?).

A lui seul, cet enchaînement montre à quel point l'organisation sociale s'implique toujours plus dans ces processus et il illustre la portée des propos de Szent-Gyorgyi (cf. encadré 1) sur l'articulation de divers niveaux de complexité ou sur les risques de confusions entre niveaux.

Il montre aussi l'importance d'une forme de cohérence capitale mais souvent négligée en ces temps de mutation : soit on s'inscrit dans la logique "mécanique", qu'on suit jusqu'au bout (consommation, pollution, etc.), soit on passe à la logique "systémique" (là encore dans sa totalité)... mais si l'on refuse de choisir, tout est bancal : on se prive des avantages et on cumule les inconvénients des deux !

Il montre par ailleurs l'importance que prend l'essor des réseaux pervasifs (ou infiltrants : l'informatique "diffuse", ou "omniprésente"), avec ses conséquences comme l'intelligence ambiante : dès lors que la complexité des systèmes atteint un niveau qui en simplifie vraiment l'usage, leur banalisation permet un développement exponentiel (cf. encadré 1). Comme bien d'autres en ces temps de changement difficilement assumé, le problème n'est plus du tout techno-économique. Il est en partie socio-culturel - mais ne surestime-t-on pas certaines résistances au changement ? Dans tel ou tel pays qui, après les "Trente Glorieuses" a donné toute leur mesure aux "Trente Piteuses", aucun doute qu'il est politico-institutionnel : faute d'assumer un repli vers le passé "voulu mais pas choisi", faute d'oser s'engager dans le futur, on prolonge cette situation de non-choix qui cumule les handicaps. La sagesse populaire nous rappelle pourtant que "celui qui poursuit deux lièvres se retrouve assis entre deux chaises".

En résumé, de même que le design combine simplicité des formes et performance des fonctions, le management de la complexité combine simplicité des schémas organisationnels et performance des solutions - moyennant les détours qu'exige un travail en profondeur : la simplicité des solutions élégantes passe souvent par des processus et des concepts pas toujours simples. Elle est aux antipodes de la complication, qui mélange tout dans des usines à gaz aussi ingérables qu'inopérante.

Jean-Pierre Quentin

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Changement de références
2 - Oser l'injection !
Encadré 1 : Complexité v/s complication... Régulation v/s vulnérabilité...
Encadré 2 : Dissocier pour intégrer : 'algomatrix'


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre