algoric.eu > Biblio > Récents articles > La simplicité se conquiert > version PDF

-> Introduction...
/...

1 - Changement de références

Principe élémentaire : il faut faire simple, ce qui va à l'encontre de quelques idées reçues qui voudraient notamment que la simplicité soit le contraire de la complexité ou que ce qui est simple soit évident. Certes la simplicité s'oppose à la complication, mais pas à la complexité (voir distinction en encadré 1) : les systèmes numériques, chefs d'œuvre de complexité, utilisent le langage binaire, le plus simple qu'on puisse concevoir. Quant au caractère évident des solutions simples, parole de consultant, c'est ce qu'on dit après : il a souvent fallu bien des détours méthodologiques et pédagogiques pour y parvenir ; beaucoup d'évidences ne sont évidentes qu'une fois qu'on les a formulées, après des démarches parfois d'autant moins acceptées qu'elles paraissent "théoriques" ou "abstraites" à certains décideurs - alors qu'il faut y voir des conditions incontournables pour maîtriser certaines composantes de l'action, souvent les plus structurantes. C'est pourquoi Gaston Berger pouvait affirmer que "la simplicité se conquiert".

Donc, notre réglage de carburateur tient à deux vis... et à ce que saura en tirer l'artiste qui tient le tournevis, en fonction de son expérience, de son talent, de sa sensibilité, de sa maîtrise des multiples paramètres à articuler. De même pour le manager, dont les "vis" sont un certain nombre de repères (faits, données, tendances...) qui ne sont exploitables qu'en référence aux autres composantes de son art, notamment ses analyses de processus ou de paradigmes (cf. matrice en encadré 2).

Les repères peuvent être des données relativement élémentaires (p. ex. des statistiques de ventes), des descriptions de catégories (cf. institution/projet/réseau) ou de tendances (cf. évolutions de l'entreprise), des analyses sur leurs impacts (cf. technologies combinatoires) ou des synthèses plus générales (cf. mutation globale). Malgré le peu d'attention qu'on leur consacre, les processus sont nombreux, depuis le "on me trompe" ou "je me trompe" jusqu'au complexe "convergence-foisonnement" en passant par l'opératoire "marelle stratégique". De même pour les paradigmes, entre ceux qui sous-tendent les logiques "produit/service" et le passage "du mécanique linéaire au systémique interactif".

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Changement de références
2 - Oser l'injection !
Encadré 1 : Complexité v/s complication... Régulation v/s vulnérabilité...
Encadré 2 : Dissocier pour intégrer : 'algomatrix'


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre