algoric.eu > Biblio > Récents articles > Combattre le syndrome du dîner de cons > Encadré 1 : version PDF

/... De la calèche au GPS : l'acteur et de plus en plus de systèmes -> Introduction...

Avec la société industrielle, on est passé de la voiture attelée à l'auto mécanique, avec chevaux-vapeur, engrenages et autres quincailleries. La société postindustrielle nous a livré la voiture électronique, avec asservissements, régulations et autres applications internes de microprocesseurs, auxiliaires vidéo, matériaux techno... On va maintenant vers un véhicule systémique, toujours autonome mais plus en interdépendance avec l'organisation sociale, où certains services, asservissements ou régulations électroniques sont le fait de systèmes externes qui diminuent l'autonomie du conducteur : pour communiquer (télépéages, GPS) puis pour fonctionner (vitesse ou distance, voire direction, imposées par "la route"). Analogie intéressante avec les affaires publiques : il faut vous occuper d'elles, car de toute façon elles s'occuperont de vous... (n° 95).

Chacun de ces changements d'époque impose toutes sortes d'adaptations :

  • dans la conduite : après avoir troqué les rênes contre le volant, puis assimilé de plus en plus de boutons ou voyants, il faudra s'habituer à l'affichage virtuel sur le pare-brise ou à la disparition du volant ;

  • dans l'entretien : le professionnel de la réparation mécanique s'est converti au changement de composants, aux réglages électroniques, à l'individualisation des applications : il est de moins en moins l'expert pointu dans sa spécialité, de plus en plus l'assembleur créatif, ouvert aux usages personnalisés de chaque client. Le métier évoluera encore avec l'essor des grands systèmes. Sans compter d'autres facteurs de changement comme la concurrence-coopération entre constructeurs (coo-pétition) : quid du "concessionnaire exclusif" pour l'entretien d'une Toyota assemblée par Peugeot, équipée d'un moteur Ford et d'une boîte Fiat ?

  • dans la gestion des interfaces : pour les cochers, le code de la route se limitait à quelques usages non écrits ; on l'a progressivement formalisé plus strictement, traduisant un accroissement de la complexité des relations entre usagers ou entre eux et le système ;

  • dans la façon d'entrer, souvent inconsciemment, dans ce système : on enclenche un ensemble de dispositifs de contrôle, sécurité, confort, commodités annexes ; on prend des informations (météo, itinéraire, trafic, radars) par radio, téléphone, CB, satellite, capteurs, détecteurs... Elle est loin l'époque où il suffisait presque d'atteler la calèche et de prendre la route !

  • plus en amont, dans la façon même dont chacun conçoit sa place (individuelle) dans ce dispositif (collectif) : l'acteur se sent de plus en plus dépendant du système, dont en retour il attend un niveau croissant de fiabilité...

[encadré repris de Ti-103 >>]

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Ça m'intéresserait si j'écoutais
2 - S'ouvrir pour ne pas passer à côté
3 - Décrypter avec les bons codes
Encadré 1 : De la calèche au GPS : l'acteur et de plus en plus de systèmes
Encadré 2 : Convergence-foisonnement : un processus de métissage très élaboré


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre