algoric.eu > Biblio > Récents articles > Le retard du "politico-institutionnel" > Encadré 1 : version PDF

/... Le retard, ses causes, ses conséquences : anatomie d'un casse-tête -> Introduction...

Pour voir clairement une situation complexe, ramenons-la à deux problématiques centrales, à croiser avec deux questions de fond. Problématiques : les institutions ont un poids et un rôle croissants, au point d'être devenues omniprésentes, voire omnipotentes ; elles fonctionnent trop souvent de façon "décalée" par rapport à leurs finalités ou à ce qu'on en attend (voir n° 143). Questions : pourquoi et comment en est-on arrivé là ; quelles sont les conditions pour dépasser ces blocages ?

 
Omniprésence / omnipotence
des institutions
Dysfonctionnements
des institutions
Comment en est-on arrivé là ?
Conditions pour en sortir ?

A. En occident, de grandes institutions publiques (hôpital, école...) et privées (société de capitaux, syndicat...) se sont développées au XIXè siècle pour répondre à des besoins quantitatifs et spécialisés : soigner les malades, diffuser et démocratiser l'instruction, mobiliser des capitaux pour mettre en œuvre la révolution industrielle, assurer la représentation collective dans les grandes unités de production ainsi constituées... Répondant à un réel besoin, elles ont proliféré et se sont assuré des positions centrales dans le jeu politique, économique, social et culturel, dont elles ont progressivement pris la maîtrise : l'individu s'efface devant les personnes morales, l'acteur devant les systèmes.

B. Du fait de l'efficacité de ces institutions et systèmes, mais aussi de divers progrès techniques et changements culturels, on a gravi des degrés sur la pyramide de Maslow (voir n° 118, 132). Les besoins quantitatifs et spécialisés ont fait place à des aspirations qualitatives et globales : on ne veut plus simplement être soigné quand on est malade, mais rester en bonne santé ; on ne considère plus que le rôle de l'entreprise se borne à mettre en œuvre des moyens de production pour en tirer un profit ; etc. Problème ("le retard du politico-institutionnel") : la technique et la société évoluent plus vite que les institutions qui, restant "calées sur leur feuille de route initiale", répondent de plus en plus mal à de nouvelles aspirations. Pire : des institutions peuvent tout simplement perdre de vue leurs finalités (comme si une agence pour l'emploi oubliait qu'elle est là pour aider les chômeurs à trouver un emploi), ou se soucier de leur pérennité plus que de leurs missions, voire se mettre au service de causes étrangères à ces finalités et missions (p. ex. détournement de ressources d'un service public au profit d'intérêts corporatistes).

C. On ne diminuera ni le poids, ni le rôle des institutions, qui sont dans le vent de l'histoire, mais on doit les sublimer : il s'agit de réussir la mutation, non plus malgré elles ou contre elles, mais grâce à leur concours, dans le cadre de formes évoluées de gouvernance. C'est à ce titre que le développement durable est avant tout un problème institutionnel (voir un exemple de méta-tendance ; l'incertain instable ; trois leviers...). Un préalable incontournable : régler le problème D.

D. Les dysfonctionnements d'institutions et systèmes sont associés à des déficiences de contrôle au niveau de leur pilotage, de leur orientation ou même de leur structure. Le problème de pilotage relève en général d'un "simple" aggiornamento managérial ; souvent celui-ci ne pourrait produire ses effets sans un recadrage politique ou stratégique qui, lui, relève d'une démarche prospective qui s'impose d'urgence à bien des niveaux de l'organisation sociale. Plus fondamentalement, c'est parfois la structure elle-même qui échappe au contrôle, notamment si elle est "sans foi ni loi" (voir encadré 2).

Suite : Morale pour groupes sans foi ni loi...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Les petits de Léviathan
2 - L'oligopolisation sociale
3 - Vers une civilisation de la personne ?
Encadré 1 : Le retard, ses causes, ses conséquences : anatomie d'un casse-tête
Encadré 2 : Morale pour groupes sans foi ni loi ?


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre