algoric.eu > Biblio > Récents articles > Le retard du "politico-institutionnel" > version PDF

-> Introduction...
/...

3 - Vers une civilisation de la personne ?

Les institutions doivent s'adapter aux changements des valeurs. Le Siècle des Lumières a engendré une interrogation sur l'égalité devant la loi - devenue thème central de la Constitution américaine comme de la Révolution française et des bouleversements institutionnels qui ont suivi. Les Trente Glorieuses ont engendré une interrogation sur l'égalité devant le partage des fruits de l'abondance, avec ses conséquences sur l'organisation interne de l'entreprise et sur la définition des rôles respectifs de l'Etat et de l'entreprise dans la vie économique - passage progressif de "l'entreprise conquérante" à "l'Etat tutélaire". Quelles réponses institutionnelles formulerons-nous face aux nouvelles valeurs qui à la fois contribuent à la mutation actuelle et en résultent ?

Ainsi de la dématérialisation, dont on ne maîtrise pas toujours les conséquences. Elle dévalorise le quantitatif en lui substituant comme référence le qualitatif... sans l'avoir expérimenté, donc sans savoir ce qu'il est, ni à quoi il conduit. Elle détruit une hiérarchie ancestrale fondée sur la force physique ou l'habileté manuelle, au profit de l'appréciation de l'intelligence et de la connaissance - qu'on tend par ailleurs à surdimensionner sans s'attacher autant à d'autres éléments aussi immatériels : intuition, imagination, sensibilité, réflexion... La prochaine étape sera-t-elle une civilisation de la personne dans laquelle la qualité des relations interpersonnelles prendra le pas sur l'intelligence ?

Finalement, il ne s'agit que de réhabiliter la nécessaire réflexion qui doit précéder et accompagner l'action. Ou de retrouver la simplicité originelle de l'interpellation socratique. Alors que chacun vaque à ses occupations, Socrate aborde un homme : "Arrête-toi, mon ami, et causons un peu. Non d'une vérité que je détiendrais, non de l'essence cachée du monde ; mais de ce que tu allais faire quand je t'ai rencontré. Tu croyais cela juste, ou beau, ou bon, puisque tu allais le faire ; explique-moi donc ce que c'est que justice, beauté, bonté...".

Jean-Pierre Quentin

Ce texte a été écrit en 1982, extrait de "Mutation 2000, le tournant de la civilisation" (Jean-Pierre Quentin, Ed. du Hameau-> Mutation 2000...). A l'époque, c'était trop tôt. A force de traîner, ce sera trop tard...

Suite : Anatomie d'un casse-tête...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Les petits de Léviathan
2 - L'oligopolisation sociale
3 - Vers une civilisation de la personne ?
Encadré 1 : Le retard, ses causes, ses conséquences : anatomie d'un casse-tête
Encadré 2 : Morale pour groupes sans foi ni loi ?


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre