algoric.eu > Biblio > Récents articles > Le retard du "politico-institutionnel" > version PDF

-> Introduction...
/...

2 - L'oligopolisation sociale

On peut parler d'oligopolisation, au sens de "monopolisation à plusieurs", pour désigner la confiscation du jeu social par les institutions, aux dépens de l'autonomie et des aspirations individuelles. Elle altère les performances d'une société. Défavorable à l'efficacité et à l'adaptabilité, elle renforce la sécurité de certains en se consacrant en priorité au maintien et à l'amélioration des avantages acquis. Ses effets sont ambigus en termes d'égalité, de liberté et de participation : elle peut aussi bien contribuer à la défense des groupes opprimés qu'à la protection des privilèges, à la libération des dominés qu'à la multiplication des règlements inutilement contraignants, à l'extension de la participation qu'à sa confiscation par les structures de représentation.

En réponse aux attentes de divers groupes sociaux, cet oligopole a prospéré à l'abri de la croissance, augmentant sécurité et confort... au prix d'une ossification des structures, voire des mentalités. Un environnement extérieur plus instable, une concurrence internationale plus sévère, une croissance ralentie, des valeurs et des demandes nouvelles vont de plus en plus le soumettre à rude épreuve. Alors "dans les pays développés, la prospective des institutions économiques restera inséparable de celle de l'oligopolisation sociale" (J. Lesourne).

Cette ossification engendre un paradoxe : nous entrons dans la civilisation de la communication, mais une déficience de contrôle majeure tient probablement à la mauvaise communication qui caractérise les relations entre les institutions et leurs "administrés". Encouragés par les médias, les citoyens y ont leur part de responsabilité quand ils veulent l'impossible simple alors que la réalité offre des possibles complexes - sur des problèmes qui impliquent des raisonnements à la marge où le choix n'est pas entre des absolus - liberté ou servitude, justice ou injustice, efficacité ou désordre - mais entre un peu plus ou un peu moins de liberté, de justice ou d'efficacité. De plus, le choix n'est jamais gratuit. Si nous voulons plus de responsabilités individuelles, nous le paierons d'un peu plus de désordre. Si nous voulons éviter ce désordre marginal supplémentaire, nous devrons introduire une contrainte additionnelle. Il y aura de toute manière contrepartie - voulue ou subie, consciente ou inaperçue.

Suite : Une civilisation de la personne...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Les petits de Léviathan
2 - L'oligopolisation sociale
3 - Vers une civilisation de la personne ?
Encadré 1 : Le retard, ses causes, ses conséquences : anatomie d'un casse-tête
Encadré 2 : Morale pour groupes sans foi ni loi ?


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre