algoric.eu > Biblio > Récents articles > Comment se faire des ennemis sans parvenir à ses fins > version PDF

-> Introduction...
/...

3 - Intégration : marelle et A E I O U

Le problème n'est pas seulement qu'on ne regarde qu'une partie du tableau, c'est aussi que chaque cellule correspond à des approches spécialisées - droit, éco, psycho, socio, etc. - qui ont vocation à fournir des éclairages complémentaires... à condition d'être mises en œuvre de façon complémentaire, faute de quoi l'éclairage réduit ou déforme le champ observé. L'action humaine en organisation reste abordée tantôt à partir de l'individu (son psychisme, sa rationalité), tantôt à partir de l'organisation (sa structure, sa culture, ses normes, ses contraintes), selon les disciplines auxquelles on se réfère - voire selon leurs sous-branches (tendance Jung ou Lacan...). On a besoin des lumières du sociologue (ou autre spécialiste), mais on ne doit pas croire qu'à elles seules elles éclairent le monde - sans oublier qu'il nous présentera une "réalité" différente selon qu'il se réfère à la raison holiste ou à la rationalité limitée... En bref, les raccourcis que nous opérons dans l'action peuvent être aggravés par les réductions qui résultent d'un manque d'intégration entre les apports des diverses branches des sciences humaines. Pour y remédier, rien de tel que la démarche active, ouverte et intégratrice de "l'honnête homme" du Siècle des Lumières !

A y regarder de près, des dénominateurs communs existent, même s'ils se cachent souvent derrière divers habillages. C'est le cas d'une démarche capitale : le cadrage de l'action dans l'élaboration d'une stratégie. De l'art de la guerre au marketing en passant par la sociologie, toutes les constructions s'articulent autour des fondamentaux synthétisés dans la "marelle stratégique" (voir encadré 3), même si les fioritures varient selon qu'on fait du "diagnostic stratégique", de "l'analyse stratégique des organisations" ou certains exercices parfois exotiques. Plutôt réconfortante, cette convergence mériterait d'être exploitée pour établir de nécessaires passerelles et synergies entre les apports complémentaires de toutes ces nobles disciplines.

Une mayonnaise, ce n'est pas soit le jaune d'œuf, soit l'huile, soit le sel... et encore moins une partie de l'un d'eux, mais leur association, dont le succès dépend par ailleurs du tiers-facteur "tour de main". De plus, si la mécanique des fluides est utile pour comprendre certains aspects de l'huile, elle ne peut à elle seule nous expliquer une mayonnaise.

De même au stade opérationnel, on peut rêver à une ossature méthodologique sur laquelle viendraient se greffer les diverses techniques et recettes managériales - au moins pour ce qui concerne le champ relationnel, de la vente aux relations institutionnelles en passant par les RH ou la publicité. Pourquoi ne pas reprendre, par exemple, un grand classique comme la méthode A-E-I-O-U ? Rappel pour lecteurs distraits : Anticipation, Empathie, Imagination, Ouverture, Unité !
>>> Techniques, méthode... et responsabilité

Jean-Pierre Quentin

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Un bouquet qui croît et embellit
2 - On se limite à quelques pétales
3 - Intégration : marelle et A E I O U
Encadré 1 : Entreprise écocentrée : toujours plus de relations
Encadré 2 : Quelques composantes des relations
Encadré 3 : De l'analyse au plan d'action : la marelle stratégique

-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre