algoric.com > Biblio > Récents articles > Apologie de l'irish coffee > Encadré 5 : version PDF

/... Vecteurs de propagation -> Introduction...

Les médias, réducteurs de confusion ?

Selon Balzac, "Si la presse n'existait pas, il faudrait ne pas l'inventer. Seulement voilà, elle existe". Leur titre de "4è Pouvoir", ajouté aux Législatif, Exécutif et Judiciaire, les médias le méritent souvent par leur seule existence ou par leur simple présence. Il suffit de voir les comportements de l'armée de "libération" de l'Irak, selon que la presse était dans les parages ou qu'on avait pu la tenir à distance. Mais la responsabilité corollaire n'est pas toujours à la hauteur, notamment dans l'audiovisuel.

Ils ne sont pas coupables de ce qu'ils rapportent. Leur rôle n'est pas neutre pour autant, car ils choisissent de parler ou non d'un sujet, de le souligner ou de l'estomper, de le confier à une vedette ou à un stagiaire, de le dramatiser plus ou moins, d'orchestrer des rebondissements pour faire monter la pression... Mais surtout, plus déterminant et moins visible, ils choisissent ce qui conditionne la perception du public, à commencer par le paradigme implicite et le langage. Le paradigme (cadre conceptuel auquel on se réfère) reste implicite parce qu'il n'est pas annoncé... voire parce qu'il n'est même pas identifié par celui qui s'exprime, faute de réflexion sur le sens et la portée de ce qu'il dit.

Exemple. Paradigme 1 : le peuple corse étant opprimé par la puissance coloniale, la dignité commande de résister, etc. Paradigme 2 : l'insularité justifie des exceptions mais n'autorise pas l'irresponsabilité, etc. La liste pourrait être allongée à l'infini, on se limitera à ces deux-là, appliqués à l'assassinat d'un préfet. Choix 1 : un commando de libération du peuple asservi a courageusement attaqué un symbole fort de l'oppression par une action d'éclat contre son autorité suprême... Choix 2 : un groupe de petits voyous a lâchement exécuté dans la rue un homme sans défense... Amalgame de base : on confond le préfet dans le cadre et l'exercice de ses fonctions avec l'homme dans sa vie privée. Ce dernier est naturellement accessible alors qu'il faut un minimum de force et de courage pour s'attaquer au premier. Pour les lâches, l'amalgame simplifie les choses. Quand les médias emboîtent le pas, est-ce par complicité, par aveuglement, par complaisance ? La question n'est pas anodine : le paradigme 1 auquel se réfèrent implicitement les médias autorise les assassins à se prévaloir de cet acte, à le magnifier, à l'exploiter au service de leur cause et même à en déduire des développements ultérieurs - "c'est un devoir d'accorder l'asile à l'assassin présumé"... S'ils avaient choisi l'autre, la tonalité générale aurait été que cet acte lâche et décalé ne peut être reconnu, encore moins assumé, par des autonomistes responsables qui de ce fait prennent leurs distances...

Ainsi, en se faisant (par choix ou par inconséquence) chambres d'écho de confusions et complices de manipulations, les médias peuvent diffuser et amplifier ces phénomènes, alors qu'au contraire leur rôle devrait être d'éclairer le public. On attend qu'ils détaillent les couches du café irlandais, ils renforcent l'opacité de la bouillasse...

Le droit de grève est une noble conquête de l'homme libre. Le détournement et l'abus du droit de grève sont de lourdes dérives. Quand des individus en empêchent d'autres de travailler, on est loin de ce droit. Dans un paradigme implicite (rare !) la presse peut parler de sabotage. Plus souvent, elle parle de grève, dans un paradigme qui incorpore une grave confusion. Etapes suivantes : chantage à l'acide ou blocage de trains par des profs se trouvent légitimés par le "droit de grève" - quand d'autres paradigmes implicites en feraient de graves voies de fait délictueuses ou criminelles... Pourtant, même parmi les patrons ou élus "vus à la télé", combien essaient de changer de paradigme et combien acceptent le piège ?

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Rien n'est simple
2 - Tout se complique
Encadré 1 : Confusion-mélange : pas besoin des autres
Encadré 2 : Confusion-malentendu : chacun suit son idée
Encadré 3 : Confusion orchestrée : manipulation malveillante
Encadré 4 : Confusion de rôles : dérives de jeux à plusieurs
Encadré 5 : Vecteurs de propagation

-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre