algoric.eu > Biblio > Récents articles > Principe de précaution... ou vertu de prudence ? > version PDF

-> Introduction...
/...

1 - Le droit menace

Simultanément, on se désintéresse allègrement d'évolutions comportant des risques pourtant plus probables et qui se réfèrent à de véritables enjeux. A commencer par l'évolution du droit, au sens large : pas seulement les lois, leur contenu ou leur application, mais l'ensemble des composantes du système juridique. Conçu pour assurer un cadre de référence, le droit fournit la définition du jeu, le terrain, les règles, les sanctions, les arbitres et les juges. Il est supposé assurer une stabilité et une cohérence d'autant plus nécessaires que le jeu est mouvant et foisonnant. L'obligation de stabilité ne s'applique pas aux règles, qui doivent être adaptables puisque le jeu change, mais elle doit s'imposer aux repères, au premier rang desquels figurent les principes auxquels on se réfère. Or diverses tendances peuvent laisser penser que certains d'entre eux comportent des risques sérieux et sous-évalués.

Au niveau des règles, l'entreprise a depuis longtemps pris son parti des changements constants ou de l'empilement des textes et des contradictions qui en résultent. Elle s'adapte aux récents développements comme la pénalisation croissante de la vie économique et sociale, qui l'appelle à comparaître face à des clients insatisfaits, des salariés mécontents, des actionnaires frustrés, des consommateurs empoisonnés ou des voisins pollués - que leurs griefs soient fondés ou non. La situation n'a heureusement pas la gravité qu'elle a pu atteindre dans certains pays anglo-saxons où, curieusement, la justice peut aller jusqu'à nier toute responsabilité (donc toute liberté !) à l'individu quand, celui-ci ayant mis son chat à sécher au micro-ondes, elle impute la mort du félin au fabricant du four - sans parler de l'indemnisation de fumeurs invétérés victimes de leurs propres excès...

Par contre, certaines entreprises négligent toutes sortes d'acteurs qui les concernent de plus en plus, pas toujours de façon directe et visible, pour le meilleur ou pour le pire. Acteurs publics de la déconcentration (directions départementales et autres DRIRE) ou issus de la décentralisation (collectivités territoriales), ainsi que leurs émanations intercommunales ou autres, mais aussi toutes sortes de nouveaux venus : instances, agences, Autorités de régulation ou de contrôle, nationales ou européennes. Autres acteurs : des associations professionnelles ou militantes aux médias en passant par les instituts, les experts de tout poil ou les "milieux autorisés s'autorisant à penser" de Coluche.

Il y aurait aussi beaucoup à dire sur le faible degré de prise en compte de nouvelles pratiques liées à l'essor inéluctable de la "gouvernance" : médiation, approche volontaire, gestion responsable, codes de conduite ou de bonne gestion...

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
• 1 - Le droit menace
• 2 - Attention aux "nouveaux principes"
Encadré 1 : Le risque, entre incertitude et danger
Encadré 2 : Le principe, du flou au diabolique
Encadré 3 : Bouclier ou vision responsable ?

-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre