-> accueil algoric.com > -> publications... > -> articles... > -> récents articles de J-P Quentin... > www.algoric.com/ti/139.htm Jean-Pierre Quentin - Ti-139 - novembre 07

A quand une Europe iconoclaste ?
Plus d'ambiguïtés que d'aggiornamento...
-> Sommaire articles JPQ / Ti



Après des décennies de mutation de la société, les problématiques actuelles ne sont plus celles de l'ère industrielle, de la bipolarisation, de la croissance quantitative, de l'impérialisme, des modes de vie standardisés... Sinon, on pourrait encore se passer d'Europe ! Quand on vivait dans un ordre international, l'Etat-Nation était l'acteur de référence. Désormais, on vit dans un système mondial où l'Etat est confronté à bien d'autres acteurs, institutions établies et groupes informels. La régulation de ce système dépend de médiations qui ne peuvent s'exercer qu'à un niveau méta-national, par de nouveaux dispositifs et institutions dont l'UE est de loin la forme la plus évoluée. Elle est dans le vent de l'histoire, ce qu'on ne peut pas voir quand on la prend pour ce qu'elle n'est pas (un super-Etat...), quand on se croit encore dans l'ordre d'autrefois, quand on se réfère à d'anciens concepts (besoin, bien physique, spécialisation, leadership...) qu'ont remplacé de nouveaux paradigmes (aspiration, immatériel, synergie, partnership...). Etre iconoclaste par rapport aux références périmées donne tout son sens à l'Europe. Elle l'a été, il y a un demi-siècle. Elle le redeviendra forcément. Mais elle ne l'est plus, depuis bien des années.

Etre iconoclaste, c'est détruire une image qui déforme ce qu'elle est censée représenter, c'est changer de perspective. La construction européenne doit l'être d'autant plus qu'elle fait l'objet de nombreuses ambiguïtés. La première partie de l'article (L'aggiornamento européen se fait attendre) en a évoqué trois formes : ambiguïtés sur l'homogénéité de ce corps composite, qui conduisent à opposer ce qu'on devrait associer ; ambiguïtés sur les finalités, qui incitent à raisonner en termes de trajet (le comment) quand il faudrait se soucier de projet (le quoi) ; ambiguïtés sur le méta-national, qui suggèrent une rivalité entre l'Europe et les Etats, là où il y a complémentarité. Encore quelques ambiguïtés >>> Lire la suite >



Est iconoclaste ce qui détruit une image fausse. L'Europe l'a été fortement dans les années 1950-70 et cela nous a permis de "surfer sur les Trente Glorieuses". Depuis un quart de siècle, les images déformées ont pris le dessus. Il est temps de redevenir iconoclaste... Sommaire, aperçu & PDF >










-> accueil algoric.comalgoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.com