-> accueil algoric.com > -> publications... > -> articles... > -> récents articles de J-P Quentin... > www.algoric.com/ti/110.htm Jean-Pierre Quentin - Ti-110 - décembre 04

Spécialistes contre généralistes ?
Vertus du diagnostic clinique


-> Sommaire articles JPQ / Ti
Rejet d'un dossier par l'administration ; infraction réelle ou supposée à des normes parfois peu explicites ou très contradictoires ; contentieux avec un donneur d'ordre, des partenaires, un voisin ou des collaborateurs ; dysfonctionnement inattendu redevable d'une communication de crise... On pourrait multiplier les situations, exemples à l'appui. Dans tous les cas : des mois ou des années de démarches compliquées et coûteuses, avec constitution de tonnes de dossiers techniques (incluant des techniques juridiques, financières ou relationnelles) ; la mobilisation d'une partie des ressources du service ou de la PME sur un problème stupide mais paralysant ; une sensation d'impuissance devant l'incompréhensible ou un sentiment d'oppression face à un système écrasant, etc. Ces situations sont très perturbantes, bien que très éloignées de notre cœur d'activité - ou peut-être à cause de cette distance : elles perturbent d'autant plus qu'on n'est pas "spécialiste" de ces questions, donc on les déconnecte de la vraie vie, on les traite à part, on les confie aux hommes de l'art... D'ailleurs, ce constat ne s'applique-t-il qu'à ces situations exceptionnelles ?
Parfois, après un tel déploiement d'énergie, le résultat est là, mais à quel prix ! Parfois c'est l'échec, alors en désespoir de cause... Lire l'article >



Après avoir magnifié le spécialiste et négligé le généraliste, pourtant plus complémentaires que concurrents, le discours dominant (sinon la pratique) a réhabilité le diagnostic clinique. Au moins en médecine. Management et gouvernance seraient-ils à la traîne ? Sommaire, aperçu & PDF >





Version "illustrée" html /1 page >>>




-> accueil algoric.comalgoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.com