Comprendre l'Union européenne . €uro...trement ! .

(automne 2001)

Penser autrement... L'€uro nous offre une occasion intéressante de remettre en cause quelques unes de nos routines mentales...
Les lecteurs d'algoric.com savent à peu près tout sur la mise en œuvre de l'€uro...
Désireux de quand même participer à cette entreprise historique, ne serait-ce que symboliquement, on s'intéressera ici à quelques aspects connexes...

autre chose... autrement...Une révolution galiléo-copernicienne...

Dessin de Nono - Le Télégramme - Vianetinfo.com
Haut de la page Suite


 

- - > Fil rouge €uro & révolution galiléo-copernicienne...

Autre chose... que le Franc, le Mark ou la Lire : c'est visible. Autrement... c'est presque aussi visible quand on voyage ou si l'on effectue des télé-paiements ; déjà moins visible mais plus lourd de conséquences si l'on pense à ce que le système monétaire européen signifie en termes de convergence d'un certain nombre de politiques publiques, de stratégies d'entreprises, de pratiques d'institutions de toutes sortes.

Encore moins visible et d'une portée plus considérable encore : la révolution galiléo-copernicienne qui est à l'origine de ces bouleversements. En particulier :

  • révolution institutionnelle, car les Communautés européennes ont été les premières organisations d'intégration, à la différence des traditionnelles organisations de coopération qu'on connaissait jusqu'alors - avec tous les développements de l'ordre juridique communautaire (cf. Bases du droit européen), qu'on ne voit même pas... tant ils sont intégrés à notre quotidien ;

  • révolution conceptuelle, avec la mise en œuvre à une échelle significative du principe de subordination-participation (cf. Subordination-participation) qui, depuis, a commencé à faire des petits, notamment en matière d'intercommunalité - même s'il reste beaucoup à faire pour donner au développement territorial l'approche partenariale rénovée (cf. Mutation des métiers et interactions territoriales) dont il a besoin...

  • révolution politique qui, aujourd'hui, fait d'autant plus rêver qu'on voit beaucoup d'hommes politiques qui prennent ou proposent des mesures... et peu d'hommes d'Etat qui articulent leur discours et leur action autour d'une vision, d'un projet... Il serait temps de retrouver le souffle des Pères fondateurs ! (Pourquoi pas commencer par relire les Mémoires de Jean Monnet ?)

Haut de la page Suite




adapté de (? source M. Clamen)
Penser autrement...

En première approche, les Allemands ont de la chance :
1 € = 2 Marks, la conversion est facile ! Alors que les Autrichiens doivent multiplier par 13,7603 pour connaître la contre-valeur en Schillings...

Raisonner ainsi, c'est oublier que l'objectif fondamental n'est pas de faciliter la conversion (qui ne s'impose que lorsqu'on "pense" en Francs), mais de changer de référence... donc de ne plus avoir de conversion à faire puisqu'on "pense" désormais en €uro.
La facilité de conversion nous éloigne de notre objectif, comme l'a montré le passage au Nouveau Franc : 40 ans après, de nombreux Français vivaient encore à l'heure de l'ancien Franc - et certains n'étaient même pas nés en 1958 !

Ne pas perdre de vue les finalités...
Haut de la page Suite


Source : webmatin.com
Haut de la page Suite



ALORS, EUROS ? A deux semaines du lancement officiel de la monnaie unique, les Européens commencent à se familiariser avec les euros... Le Royaume-Uni fait bande à part (Tony Blair : "l'Europe est une chance..." - so what, Tony ?), avec la Suède et le Danemark, pour le moment. Lors du sommet de Laeken (Laeken /VGE), qui s’est terminé samedi 15 décembre, les Quinze n'ont pas abordé le sujet euro, sur les rails, mais des questions autrement plus épineuses, en particulier la réforme des institutions communes. L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing présidera la Convention qui va, durant un an, plancher sur les réformes à entreprendre dans une Europe qui comptera prochainement vingt-cinq membres...

Sommet européen de préparation au lancement de l’euro : photo non officielle.

Tony Blair : "l'Europe est une chance..." - so what, Tony ?
Source : Courrier international 17/12/01 - Dessin de Martyn Turner, The Irish Times (Dublin)

Haut de la page Suite

ESC-CCI - A l'Aube de l'€uro. L'Ecole Supérieure de Commerce de Troyes et la Chambre de Commerce et d'Industrie ont lancé l'opération "A l'Aube de l'Euro" : information des commerçants, questionnement sur leurs préoccupations et leur niveau de préparation, mise à disposition d'un "convertisseur-calculateur rendu de monnaie"...

La Tribune 31 oct. 2001
Observation ethnographique d'une étudiante : "En règle générale, les commerçants des zones rurales sont plus amènes que ceux du centre-ville".

Le professeur (management stratégique) : "Cette opération est une façon pour les étudiants, qui ont bien souvent une vision scolaire, d'appréhender la réalité économique auprès de petites structures, pas seulement auprès de grandes entreprises comme c'est le cas dans leur formation". En outre, sa vertu pédagogique n'est pas neutre, par ses multiples apports : organisation, travail en équipe, logistique, marketing, communication externe et interne, gestion de budget, informatique...
Haut de la page Suite



L'unité à partir de la diversité :

... en attendant les prochains élargissements !
... en attendant les prochains élargissements ! ... en attendant les prochains élargissements ! Haut de la page Suite




Pluriel et symbole

Grâce au Conseil national de la consommation, nous savons comment il convient désormais de libeller nos chèques - et qu'on se rassure : bien que sans "s", les EURO des billets auront bien la même valeur que les EUROS des chèques...

Quelles sont les règles d'usage du mot euro et de sa subdivision (le cent ou le centime) ?
Les termes "euro" et "cent" doivent prendre, en français, la marque du pluriel. Il convient donc d'écrire des "euros" et des "cents" ou des "centimes". Cependant, sur les billets, le mot euro reste invariable, certains pays de la zone euro n'utilisant pas la marque du pluriel. Le terme "cent" se prononce comme l'adjectif numéral cent, au singulier comme au pluriel. Le mot "centime", qui existe déjà, pourra sans difficulté désigner le centième d'euro, on pourra donc dire "un cent" ou "un centime d'euro".
Pour l'expression d'une somme en euros, on pourra utiliser indifféremment le symbole € ou la norme ISO (EUR). Il n'existe pas en France d'abréviation officielle pour les centimes d'euro.
Quelle est la norme d'écriture de l'euro en chiffres. Doit-on placer le symbole euro avant ou après le chiffre ?
La pratique française est de faire figurer l'unité monétaire après le montant en chiffres. Mais la mettre avant n'est pas interdit. On peut donc écrire 15,24 € ou € 15,24 mais pas 15€24.
Quel est le symbole de l'euro ?
Le symbole graphique de l'euro ressemble à un E traversé par deux lignes parallèles horizontales clairement marquées. Il s'inspire de la lettre grecque epsilon et rappelle à la fois le berceau de la civilisation européenne et la première lettre du mot "Europe". Les lignes parallèles symbolisent la stabilité de l'euro. L'abréviation officielle de l'euro est "EUR". Elle a été enregistrée auprès de l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) et sera utilisée à toutes fins commerciales ou financières, à l'instar des abréviations "FRF" (franc français), "DEM" (Deutschmark), "GBP" (pound sterling) et "BEF" (franc belge) aujourd'hui.

Attention : Utiliser de préférence l'abréviation EUR plutôt que le symbole € qui n'est pas reconnu par tous les logiciels.

source : www.euro.gouv.fr/faq

Haut de la page Suite


 

"Kits €uro" non conformes à recompter : Plusieurs milliers de sachets de pièces d'euro,
conditionnés au Sernam de Bordeaux, sont défectueux et doivent être vérifiés

La Tribune 1er oct. 2001

Haut de la page Suite


Polyphonie en €uro majeur

Depuis le 25 octobre 2000 (avis N° 9), la position du CNC est claire... :

L’affichage des prix "en euro majeur" a pour finalité de rendre l’information sur les prix ou les tarifs des biens, produits ou services offerts au public plus apparente en euros ou plus immédiatement perceptible que celle qui est exprimée en francs. Cette différenciation purement formelle avec le taux de conversion maintenu "franc-euro" qui participe à la réalisation des objectifs précités (inciter les consommateurs à utiliser les moyens de paiement scripturaux en euros et les préparer suffisamment tôt à l’abandon de la double indication des prix) peut être réalisée à l’aide de caractères calligraphiques plus voyants par leur taille et/ou par tout autre moyen approprié, notamment par l’ordre de présentation des prix – en euros puis en francs. En encourageant l’affichage des prix en "euro majeur", le CNC s’inscrit dans une démarche plus globale qui doit tenir compte des initiatives prises par d’autres acteurs économiques. Il s’agit plus particulièrement des initiatives relatives au passage à l’euro des entreprises et au basculement des comptes bancaires des particuliers au cours du second semestre de l’année 2001.

En d'autres termes, on préconise un double affichage mettant en valeur le prix en Euros.

Haut de la page Suite



Quizz

Quelle est la date retenue pour le passage à l'€uro en France ?
(cliquer sur la date choisie pour vérifier la réponse)

Haut de la pageSuite




Page d'accueilPage d'accueil- (c) Jean-Pierre Quentin www.algoric.com

 

 

 

 



Bravo !

A ne pas confondre avec le 17 février, date du "passage définitif" !

Quant au 31 juillet...

retour

 

 

 

 

 



Allons, allons...

le 17 février est la date du "passage définitif"... ne pas confondre !

Essayez encore... : retour

 

 

 

 

 



Est-ce bien raisonnable ?

Essayez encore... : retour

 

 

 

 

 

Page d'accueil Page d'accueil Haut de la page Suite

-> accueil algoric.com version actuelle...

 


Page d'accueilPage d'accueil - (c) Jean-Pierre Quentin www.algoric.com