algoric.eu > Biblio > Récents articles > Les pieds ici... la tête là... > version PDF

-> Introduction...
/...

1 - Les dames se changent en échecs

Une image peut suggérer l'importance et la portée des décalages : tout se passe comme si nous étions engagés dans une partie de jeu de dames qui se transforme à notre insu en partie d'échecs. Les dix lignes et colonnes du damier sont ramenées aux huit de l'échiquier mais, absorbés par le jeu, de plus en plus difficile et incompréhensible, nous ne remarquons pas ce changement de nos repères. -> Lobbying dans le jeu, lobbying sur le jeu...Plus profondément, les pièces se diversifient, leurs mouvements se complexifient, les règles du jeu changent, mais nous nous obstinons à nous référer aux processus que nous connaissions, même s'ils n'ont plus cours. Plus fondamentalement encore, nous restons dans la logique simple du jeu de dames, dans son paradigme mécanique et linéaire, alors que si nous acceptions d'entrer dans l'esprit du jeu d'échecs, dans son paradigme complexe et systémique, nous ferions d'autres analyses, nous construirions d'autres stratégies, nous prendrions d'autres décisions. Et nous les prendrions autrement, à partir de données différentes, de repères plus pertinents ; selon des processus mieux adaptés, donc plus efficaces, etc. -> Agir dans le jeu / sur le jeu...Autrement dit, nous serions "en prise sur le réel" au lieu de "jouer à côté du jeu". Tout serait plus clair, plus simple, nous pourrions reprendre la main, cesser de cultiver la morosité, retrouver confiance en l'avenir...

Dire que le nouveau paradigme est plus complexe que le précédent ne signifie pas que son mode d'emploi soit plus difficile, au contraire ; il n'est que différent, mais nous sommes routiniers (n° 114, 124). Ce qui nous gêne dans cette transition, c'est moins la difficulté de la nouvelle situation que l'apprentissage qu'il faut en faire ; et c'est surtout l'obligation d'affronter simultanément de nombreux décalages, qui résultent de l'écart entre les réalités du jeu qui se joue et les illusions auxquelles on se réfère (n° 102, 111, 112). En d'autres termes, nous croyons être dans une situation incompréhensible qui nous dépasse - incitant certains à s'en remettre à la fatalité ou à un gourou, hyperchef ou Big Brother, ce qui ne fait qu'aggraver les choses - alors que nous avons simplement à régler un problème de cohérence entre l'action et sa représentation. En résumé : alors que les pieds ont beaucoup avancé, la tête reste en arrière. Comment y remédier ?

Suite > La déclaration d'amour du technocrate...


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
Les dames se changent en échecs
La déclaration d'amour du technocrate
Autisme et Plan D comme dialogue et débat démocratique (sic)
Entre démocratie représentative dévitalisée et démocratie participative démédiatisée
Encadré : Médias et société : 4 modèles


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net