algoric.eu > Biblio > Récents articles > Réussir les cinq phases du changement > version PDF

-> Introduction...
/...

4 - La mutation de la culture

Le changement s'exprime (changement subi) et doit être envisagé (changement choisi) aussi au niveau des paradigmes, ou références mentales, souvent implicites. Les peurs, débats et non-débats de la France actuelle en donnent une illustration criante dans le champ politique, mais c'est vrai aussi dans les champs professionnel et personnel.

Inertie : on a enfin admis que le monde changeait, que les vieilles clés ne fonctionnaient plus... mais on s'obstine à les utiliser au lieu d'en essayer d'autres. Par exemple, on sait que les relations entre acteurs (individus ou institutions) peuvent s'inscrire dans différentes logiques, hiérarchique, contractuelle ou partenariale (n° 96) ; mais on aborde les situations complexes de gouvernance, jeu partenarial, dans une logique hiérarchique ("le président décide") ; faut-il s'étonner que ça coince ?

Résistance : des médiations sont en crise, dont celles de la démocratie représentative. En partie pour être mal adaptées à la complexité croissante. On évolue à grand peine vers des mécanismes plus subtils, notamment avec la société civile (n° 127). Mais l'agitation politico-médiatique détourne l'attention vers des artifices, jurys populistes, expressions directes ou autres atrophies : on répond au besoin de perfectionner les médiations en les amputant.

Hésitation : les années 1945-75, les Trente Glorieuses de Jean Fourastié, ont été suivies des Trente Piteuses, dont on a les moyens de sortir. Mais il faut choisir : oser s'engager dans le futur ou assumer un repli vers le passé (futur ou passé qu'on dit vouloir... mais sans le choisir) ; le non-choix cumule les handicaps des deux solutions. Choisir aussi entre la complication, confusion inextricable, et la simplexité, complexité maîtrisée simplement, à l'image du design qui combine simplicité des formes et performance des fonctions (n° 114).

Adhésion : admettre le changement du bout des lèvres ne suffit pas, il faut être convaincu que c'est le bon choix - ce qui passe par une démarche de synthèse combinant prospective et pédagogie (n° 102, 111).

Engagement : finalement, le succès du changement tient à quelques actions - anticipation, créativité, décloisonnement, mobilité ou intelligence collective... à condition qu'on ait sauté le pas. Et là, les mots-clés sont confiance et ouverture (n° 109, 94). Sinon, en dernier recours, reste le constat résigné de Churchill : "Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge".

Jean-Pierre Quentin

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Les changements du management
2 - L'innovation dans les produits, sur les marchés
3 - L'évolution de l'organisation sociale
4 - La mutation de la culture
Encadré : Comment aborder le changement ?


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre