algoric.eu > Biblio > Récents articles > La société civile dans la gouvernance européenne > version PDF

-> Introduction...
/...

1 - Assumer les mutations...

Dans la mutation actuelle, plusieurs évolutions se télescopent. Chacune est assez complexe en elle-même... alors leurs combinaisons sont parfois difficiles à appréhender. Ce n'est pas une raison pour faire comme si rien n'avait changé ! Pour faire simple, on se bornera à quelques unes de ces problématiques, donc de leurs interrelations.

• Incantation
Les phénomènes sont mondialisés, mais on continue à les aborder de façon internationale (encadré 1) - comme s'il suffisait à une nation de se déclarer "souveraine" dans ces domaines pour devenir apte à maîtriser les mafias russes, une pollution transfrontalière ou les rouages complexes de l'économie globalisée...

• Illusion
Depuis longtemps, les "rapports gouvernants-gouvernés" ne se réduisent plus à une relation hiérarchique (n° 96). La démocratie a compliqué les choses en introduisant la dimension contractuelle - et même si l'élu se prenait pour le chef, ce serait au pire pour un mandat d'une durée préalablement convenue... La gouvernance ajoute la dimension partenariale : administrateurs et administrés ont à travailler ensemble, en considérant à la fois leurs enjeux et contraintes propres et ceux qui leur sont communs (n° 126). Mais on fait comme si on était dans un jeu simple où un chef décide, donc comme si tout se jouait lors de son élection...

• Réduction
Les acteurs de ce jeu sont de plus en plus diversifiés - partenaires sociaux ; représentants socio-économiques (hors dialogue social) ; organisations non-gouvernementales (ONG, associant des personnes sur des causes comme l'environnement, la consommation, l'éducation, les Droits de l'Homme, des actions civiques, humanitaires, caritatives...) ; organisations de base (visant des objectifs axés sur leurs membres : associations familiales, mouvements de jeunesse, vie locale...) ; communautés religieuses - c'est à dire la société civile organisée (encadré 2). Mais on entretient la fiction d'un univers simple régi par des décideurs politiques et régulé par des médiateurs médiatiques...

• Obstruction
Cette dimension planétaire, cette évolution des jeux collectifs et cette importance des acteurs du monde réel convergent graduellement. Progression lente mais forte, actuelle mais enracinée dans l'histoire (enc. 3 et enc. 4). Pourtant, le débat public continue à faire comme si ce qui est décidé à Bruxelles avec la société civile européenne était dicté à Paris par l'Etat français. Est-ce le meilleur moyen d'inciter les représentants de la société civile à occuper leur place, parfois gravement vacante ? Se gorger de mots ou jouer son rôle, entretenir des illusions ou exercer une influence, il faut choisir...

La légitimité de la classe politique est aujourd'hui fortement contestée, peut-être parce que ses représentants les plus médiatisés sont déconnectés des préoccupations de leurs mandants. Mais surtout parce qu'ils s'approprient indûment une représentation délaissée par les acteurs de la société civile, seuls responsables légitimes à ce titre. Est-ce plutôt parce que les premiers font barrage aux seconds, ou parce que les seconds renoncent à une mission que, par défaut, les premiers tentent maladroitement d'assumer pour leur compte ? En tout cas, les résultats sont là : on pédale à côté du vélo.

Il est urgent de réagir, car la société civile a besoin d'une Europe organisée, dotée d'un projet ambitieux et fédérateur ; symétriquement, cette Europe et ce projet ne prendront corps que si la société civile y contribue activement.

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Assumer les mutations
Encadré 1 : Féodal... national... et ensuite ?
Encadré 2 : Qu'est-ce que la société civile ?
Encadré 3 : Le sens de l'histoire...
Encadré 4 : Montesquieu outragé ?


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre