algoric.eu > Biblio > Récents articles > Ressources et défis de la dématérialisation > Encadré 2 : version PDF

/... Mutatio : de Techno à Relatio -> Introduction...

"Rien ne s'était passé depuis le néolithique et voilà qu'à nouveau, il va se passer quelque chose". Ce mot de Gaston Berger m'est revenu quand, responsable d'une étude européenne sur les mouvements économiques de long terme et la politique de l'innovation, je voulais illustrer la portée de la mutation actuelle [cf. Mutation 2000 ; voir aussi Le tournant de la civilisation]. Ne reculant devant rien, j'ai osé un détour pédagogique qui scinde l'histoire de l'humanité en quatre périodes (de durée et d'intensité très inégales) :

• l'ère Paléo (précisément jusqu'au néolithique) : la nature impose ses lois à l'homme. C'est elle qui satisfait ou non ses besoins, il est en situation de forte dépendance, dans des enjeux de survie...

• l'ère Agro : l'homme passe de la soumission craintive à la volonté dominatrice et s'en donne les moyens, notamment en s'organisant et en se dotant d'outils. Il s'associe à la technique pour mieux équilibrer sa relation à la nature, dans une démarche en rupture totale avec l'état antérieur : sédentarisation, organisation sociale, agriculture... La régulation critique porte sur la maîtrise du "domaine" (sol, territoire, espace) et de ce (et ceux) qu'il contient ;

• l'ère Techno (avec les Révolutions industrielles du XIXè siècle) : le mariage entre science et technique engendre la technologie-> Science, technique et technologie... ; les institutions changent de dimension-> Léviathan et ses petits..., pour mobiliser les moyens que requiert l'essor du capitalisme industriel (société de capitaux) ou pour satisfaire divers besoins sociaux : école, hôpital, mass média, ANPE... Dans la relation avec la nature, l'homme devient dominant - sans toujours mesurer la portée de ses puissants leviers institutionnels et technologiques. Ce n'est qu'en fin de période qu'il commence à réaliser que la régulation critique a trait à la maîtrise de la technologie, dont certains effets peuvent le dépasser (>> Les 3 leviers) ;

• l'ère Relatio, au-delà de la société de l'information (qui ne serait qu'un dérivé, un prolongement ou une variante de l'ère Techno), c'est réellement une société de la relation sous toutes ses formes : intensification exponentielle des connexions et combinaisons dans les rapports entre les personnes, la nature, la connaissance, les organisations, le surnaturel... La régulation critique concerne la maîtrise des institutions - notamment quand, créées pour servir l'homme, elles tendent à l'asservir... (>> Mémétique) C'est pourquoi elle était initialement baptisée ère Socio, en référence à "social" au sens propre ("relatif à la société"), mais les sens dérivés pris par ce terme étaient source de confusion (>> Aggiornamento).

-> Rupture...Un parallélisme fort entre Techno et Relatio : les menaces qu'exerce sur l'homme l'autonomie prise par ses créatures, technologie dans un cas, institutions dans l'autre. Aujourd'hui encore, on traite souvent les questions environnementales comme si elles étaient techno-économiques, bien qu'il n'y ait plus vraiment de problèmes critiques à ce titre (mais nos analyses restent très conditionnées par les références de l'ère Techno) - alors que le nœud critique est politico-institutionnel (mais il faut "raisonner Relatio" pour l'admettre). Et sur bien des dossiers chauds concernant l'avenir de la planète, le problème n'est ni technique (globalement, on sait faire), ni économique (on peut trouver les moyens, s'il y a une volonté), mais politico-institutionnel, qu'il s'agisse des choix politiques plus ou moins responsables de certains Etats (Unis ou pas), du lobbying de prédateurs ou d'écologistes, de la capacité managériale d'entreprises ou autres institutions et réseaux...
-> Hier, aujourd'hui, demain : de Techno à  Mutatio, une mutation "grave"...
Ainsi, en termes d'enjeux comme de jeux de pouvoir, Agro se référait surtout à la force, Techno à l'argent et Relatio à l'information : la dématérialisation gagne du terrain !

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Dans l'élaboration et l'utilisation des biens et services
2 - Dans le fonctionnement et le développement des systèmes sociaux
Encadré 1 : Pourquoi le tsunami... ?
Encadré 2 : Mutatio
Encadré 3 : Un défi pédagogique
Encore un peu...


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre