algoric.eu > Biblio > Récents articles > Une Constitution très "tendance" > version PDF

-> Introduction...
/...

2 - Processus : ni putative, ni soumise

Il faut donc prendre des références "réelles" plutôt que les trop courantes références "putatives" (putatif : qui est réputé être ce qu'il n'est pas en réalité). Même chose en matière de processus. Laissons ceux de subordination-participation ou concurrence-coopération, incompatibles avec nos quelques lignes, au profit de processus de désinformation tels qu'ils prospèrent dans la société de l'information. L'entreprise doit aussi s'en soucier.

Imaginons qu'un élu ayant acquis une notoriété dans un petit département ait des ambitions nationales - pas pour le pouvoir, ce qui exigerait un peu de sérieux, mais pour la gloire ou en tout cas la renommée. Imaginons qu'il n'ait aucun scrupule à proférer des mensonges grossiers, seul moyen pour lui "d'exister" ; que des médias grand public le trouvent plus distrayant que les gens sérieux et responsables ; que ceci s'insère dans un ensemble où, globalement, l'attention du souverain (l'électeur), donc aussi de ceux qui l'influencent, est détournée des vrais enjeux vers de faux défis. Est-il besoin de poursuivre ? Un tel processus pervers, malheureusement pas original, est bien connu. En mesure-t-on la portée ? Où s'arrêtera-t-il ? Apparu dans les années 1960, quand on a fait de l'Europe le bouc émissaire des décisions difficiles (prix agricoles ou restructurations industrielles), il s'est étendu dans les années 1980 à toute situation où l'on voulait se défausser de ses responsabilités : c'est pas moi, c'est l'Europe - sans même dire "c'est pas moi", ce qui renforce la diversion. Il est plus que temps de stopper ce processus, à la fois révélateur de pratiques elles aussi très "tendance"... et suicidaire à plus d'un titre.

D'abord car dans un certain humanisme, il est affligeant de voir une "société de l'intelligence" s'employer à détourner l'attention et ramollir le cerveau du citoyen-télé-consommateur-> Ignorance, information, communication, liberté, choix..., même si ce n'était à des fins mercantiles, idéologiques ou autres coupables raisons. Ensuite, beaucoup de responsables politiques légitimes et sérieux font un travail remarquable (voir les sites des parlements pour en prendre la mesure), occulté ou parasité par ces pantalonnades ; pourquoi ne sont "vus à la télé" que ceux qui sont hors jeu ou n'ont rien à dire ? Veut-on vraiment qu'un "tous pourris", un néo-poujadisme ou autre forme de populisme s'installe sur ce terreau ?

Suicidaire, encore, parce que l'attention et l'énergie consacrées à ces diversions - ou l'absence d'intérêt pour les enjeux importants dont elles nous détournent - ont pour conséquence que nous sommes largement absents des lieux où se prennent les décisions ("Bruxelles"), quand nos concurrents ou partenaires y sont très actifs, à plusieurs niveaux qui nous échappent largement : ils obtiennent satisfaction parce qu'ils s'y font entendre ; ils s'y font entendre parce qu'ils s'y expriment ; ils s'y expriment parce qu'ils y vont, qu'ils ont une volonté stratégique, qu'ils connaissent le langage, les pratiques, les us et coutumes ; règles du jeu d'autant mieux maîtrisées qu'ils contribuent à leur élaboration ; etc. -> Agir dans le jeu / sur le jeu...Quelles marches avons-nous manquées dans ces processus si éloignés de nos pratiques gauloises, quels sont les résultats, quelles seront les conséquences ?

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Repères : ni national, ni international
2 - Processus : ni putative, ni soumise
3 - Paradigmes : mi-gouvernement, mi-management
Encadré 1 : Même les Anglais...
Encadré 2 : Le droit européen, un goût venu d'ailleurs


-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre