algoric.eu > Biblio > Récents articles > De l'éthique à l'étiquette, sommes-nous concernés ? > Encadré 1 : version PDF

/... Morale, éthique, déontologie... de quoi parle-t-on ? -> Introduction...
1. Valeurs et normes collectives. Bien qu'également fondés sur "mœurs", respectivement à partir du grec et du latin, les termes "éthique" et "morale" ne sont pas synonymes. En bref : des principes moraux sous-tendent des préceptes éthiques qui seront convertis en normes déontologiques pour encadrer des règles pratiques...
La morale est l'ensemble des principes de jugement et de conduite qui s'imposent à la conscience individuelle ou collective comme fondés sur les impératifs du bien. Pour ne rien simplifier, le terme peut désigner tantôt la traduction de cet ensemble en doctrine - morale épicurienne ou chrétienne - tantôt un ensemble plus ou moins imprécis de règles, obligations, valeurs ou vertus - notamment quand on parle de morale politique ou de morale des affaires. Le terme est employé ici au sens le plus large (principes), qui en fait un idéal ou un absolu.
L'éthique (manière d'être), c'est l'application de tels principes moraux à des situations définies : éthique sportive, médicale ou financière. En tant qu'idéal, la morale est inaccessible... alors que nous ne devrions jamais déroger à l'éthique, qui est à notre portée ! Mais il est souvent difficile de la formuler, en raison de nombreuses contradictions : parce que les valeurs sont multiples, ou simplement parce que la morale n'a pas de fondements absolus. Ainsi, selon Max Weber, "toute activité orientée selon l'éthique peut être subordonnée à deux maximes totalement différentes et irréductiblement opposées : l'éthique de responsabilité ou l'éthique de conviction".
La déontologie est pour une profession l'ensemble des devoirs et règles découlant de son éthique, rassemblés dans une forme de codification, qui connaît des expressions particulièrement achevées chez les médecins ou les avocats (pour mémoire, le terme désigne par ailleurs, plus généralement, la théorie des devoirs en morale).
Les règles pratiques, plus opérationnelles et détaillées, viennent préciser les conditions de mise en œuvre des normes dans des situations particulières, à l'instar des règlements et décrets qui mettent en œuvre les normes constitutionnelles et légales. Ces normes de référence peuvent être déontologiques, mais aussi fédérales (pour une discipline sportive) ou autres - par exemple "communautaristes", dans le cas de règles vestimentaires destinées à afficher ou promouvoir en pays laïc des options identitaires ou sexistes, quitte à les voiler sous une apparence religieuse.

2. Valeurs et comportements individuels. Par analogie, on pourrait établir une gradation similaire pour le savoir-vivre ou les comportements interindividuels. En parallèle à la morale, dans notre société occidentale du 21è siècle, on trouverait des valeurs comme le respect de la personne. En parallèle à l'éthique viendrait la courtoisie, au sens le plus élevé qualifiant une attitude générale d'attention aux autres. Sa traduction en politesse ("ce qui se fait") serait le pendant de la déontologie. Quant aux règles pratiques, elles se déclinent de l'étiquette protocolaire du Quai d'Orsay à la netiquette des internautes en passant par les bonnes manières et leurs instructions les plus élémentaires : mouche ton nez, dis bonjour à la dame...

3. Exemples : valeurs et vertus. La morale traditionaliste confucéenne prônait le respect des anciens et des règles vertueuses fondées sur les valeurs fondamentales de simplicité, sagesse, tempérance et fidélité. C'est plutôt autour de préceptes de solidarité à l'égard d'autrui que les grandes religions monothéistes ont construit leur doctrine morale. Quant aux vertus, le monde occidental a été et reste marqué par les cardinales platoniciennes - courage, sagesse, équité et modération - reformulées par le christianisme en force, prudence, justice et tempérance.

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Ethique dans l'entreprise, éthique de l'entreprise
2 - On n'échappe pas à l'éthique
3 - L'éthique ne règle pas tout
Encadré 1 : Morale, éthique, déontologie... de quoi parle-t-on ?
Encadré 2 : Savoir-vivre informatique : la netiquette et son éthique
Encadré 3 : Quelques directives de la netiquette
Schéma : Lignes de fuite

-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre