-> algoric.com...

algoric.eu > Biblio > Récents articles > Multilinguisme ou espéranto ?

Jean-Pierre Quentin / Technologies internationales n° 91, fév. 03 . "Négociation" interculturelle...
version PDF
Chaque peuple met sa propre odeur sur sa nourriture, et n'accepte le changement
que s'il peut le rendre invisible en plongeant chaque nouveauté dans cette odeur.
L'optimisme sur le changement, qu'il soit d'ordre politique, économique ou culturel,
n'est possible que si cette prémisse est acceptée.
Theodore Zeldin
Multilinguisme ou espéranto ?


Souvent sans s'en rendre compte, l'entreprise vit en permanence des situations interculturelles. Contrairement à une idée reçue, elles ne se réduisent pas aux relations internationales et se manifestent au quotidien. Elles se renforcent, dans un univers où tout repose sur l'échange, les rencontres, le brassage... et où les interlocuteurs se multiplient. Dans ce contexte de développement et de diversification des "jeux à plusieurs", les acteurs et leurs jeux sont à la fois plus nombreux, plus divers, plus changeants - et le cumul de ces tendances accroît la différenciation. Outre la politique de l'autruche, il existe deux réponses extrêmes : le multilinguisme, supposé permettre de "parler son langage" avec chacun, et l'espéranto, langage simplifié mais unique, en principe commun, supposé permettre de "parler le même langage" avec tous. L'équilibre est à trouver dans un subtil dosage.


Qui niera qu'il existe quelques différences entre les cultures (cf. encadré 1) que symbolisent un petit patron, un acheteur de la grande distribution, un éleveur de porcs, un militant syndical, un agrégé de médecine, un technocrate, un élu local, un banquier, un professeur de management, un militant écologiste, un employé de caisse de retraite, un sportif sponsorisé, un correspondant de presse, un inspecteur des impôts, un bénévole d'ONG et bien d'autres ? Cet inventaire à la Prévert devrait être compliqué à l'infini par le croisement avec divers critères : compétent, performant, avenant... Peut-on concevoir qu'ils arrivent à se comprendre ? Pourtant leurs enjeux se croisent et chacun est affecté par des causes qui lui sont éloignées. De plus en plus (cf. n° 89 : lobbyings d'hier et de demain).

Certes, le choc des cultures a toujours existé, même dans les sociétés les plus autarciques. Mais dans un monde peu ouvert sur l'extérieur, "l'étranger" est plus facilement identifiable et, comme à Clochemerle, on peut se limiter à quelques catégories simples comme "l'estranger" (du village voisin) et "l'estranger du dehors", qui vit un peu plus loin. Dans notre société, déjà très composite et ouverte, la difficulté vient de la combinaison d'un gros apport d'éléments nouveaux et d'un fort mouvement : ça change tout le temps ! L'ouverture augmente le débit pendant que l'accélération accroît la pression, alors...

Suite .../


>> Télécharger le PDF imprimable (sur www.jp-quentin.net)

Sommaire et liens
Introduction
1 - Melting-pot polyglotte, bébés Maginot ou bouillie volapük ?
2 - Cloisonnements et décalages
3 - Décloisonnez-vous !
• Encadré 1 : Culture et cultures
• Encadré 2 : Chocs de cultures
• Encadré 3 : S'agit-il de négociation ?

-> Actuellement disponibles...
Voir aussi...
>>> liste des récents articles
>>> d'autres développements en version imprimable
-> Bibliographie de Jean-Pierre Quentin...  

Les questions abordées ici en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu . www.jp-quentin.net
Accueil Algoric Prestations Références Publications Thèmes Autre regard Globs Lettre