-> présentation... > -> presse & web... > Vu sur le web...

Parmi les sites web qui parlent de nous :
SÉNÈQUE - arifope - TEAM EUROPE - Breizhoo - bretagnewOrld - ENST-Bretagne - Club-Formation
TECIS - Prospective & Foresight Network - CDIF - e-mergences - MeetingTheFuture - HEC-Exed
Fac-similés ci-après : cliquer sur le logo des sites choisis pour ouvrir un lien vers leur page d'accueil


Copyright 97
Sénèque ®
Tous droits réservés
.

Revue de Presse

Intelligence économique

novembre 1998
.

 Sénèque - l'information pour l'entreprise
SÉNÈQUE
L'information pour l'Entreprise

 

Intelligence économique.
Information et management : plus, mieux et autrement

www.adit.fr

Copie de cet article

N° 49 p. 11-15 - Novembre 1998 Autres articles

QUENTIN J.P.
SOCIÉTÉ DE L'INFORMATION; MANAGEMENT;


Pendant des décennies, avec l'héritage du taylorisme, le principal mot d'ordre des entreprises était de faire "plus". Puis le contexte a changé. Les entreprises ont adapté leurs objectifs et leurs modes de fonctionnement : le mot d'ordre est devenu "mieux", symbolisé par la démarche qualité. Aujourd'hui, les entreprises doivent tirer les conséquences des mutations liées à l'évolution de l'information, de sa place et de son rôle, qui impliquent des changements majeurs dans la gestion de et par l'information : il s'agit non seulement de faire plus et mieux, mais surtout "autrement".

La Société de l'information n'est pas seulement celle où les échanges d'informations c'est-à-dire de .....

voir aussi...

 

 



Haut de la page Suite



arifope - l'information sur la formation professionnelle continue
 
ALGORIC SARL
(mis à jour 11/1999)

ALGORIC
Le Placello - - > Nouvelles coordonnées >>>
56310 QUISTINIC
Contact : Sylvie LE RUYET
e-mail : sylvie@algoric.com

 

domaines de formation

- DIRECTION ENTREPRISE : conception et mise en oeuvre de programmes spécifiques de formation pour cadres et dirigeants d'entreprise ou d'administration, à partir d'une analyse de besoin.

- Stratégie-Organisation-Management-Communication : l'imprévu se prépare (maîtriser l'incertain, gérer l'instable), stratégies d'entreprise (alliances, partenariats, implantations à l'étranger), le tableau de bord (savoir, comprendre, orienter), l'information (acquisition et traitement, décodage et exploitation), autorité/leadership et institutions (sociologie du pouvoir, analyse stratégique des organisations, comportements et motivations, négociation et animation), télétravail/téléservices un modèle de mutation du travail, de l'emploi et du management (compétitivité, autonomie, responsabilité, travail en réseau).

- Relations Entreprise-Pouvoirs Publics : intelligence stratégique et relation partenariale, pratique du lobbying (lobbying institutionnel et lobby-marketing, stratégies et réseaux, méthodes et outils), connaissance du secteur public (cadre et définitions, compétences et pouvoirs, organisation politico-administrative, réglementation, marchés publics et budgets, profils et types d'acteurs, fonction publique et démarche commerciale), Europe organisation politique/économie/droit/fiscalité (CEE, Union européenne, Droit européen), collectivités territoriales (région, département, intercommunalité, communes).

- INGENIERIE DE FORMATION : évaluation des besoins de formation, formation-action, séminaires itinérants (France, Europe, le Monde).

.



Haut de la page Suite




Ceci est la version HTML du fichier http://www.tecis.be/teameupdf/FR.pdf. Lorsque G o o g l e explore le Web, il crée automatiquement une version HTML des documents récupérés.
Google n'est ni affilié aux auteurs de cette page ni responsable de son contenu.


TEAM EUROPE MEMBERS
Team Europe - Paris

QUENTIN Jean-Pierre
Zones d'intervention : Europe
(.../) cf. fiche 2002 >>>
Page 7 of 13

Professeur, consultant
Docteur en Droit - Ancien chef de service à la Commission européenne

Langue parlée : Anglais

Ouvrages : "Pratiques de l'Europe communautaire" (APIL) - "Traités et documents relatifs aux institutions européennes" (Documentation française) - "Pourquoi un Parlement européen ?" (Berger-Levrault) - "Mutation 2000, le tournant de la civilisation" (Le Hameau)…

CONNAISSANCES APPROFONDIES

Historique, Institutions, CIG, Budget
• historique de l'Europe du Traité de Rome au Traité de Nice
• les institutions européennes
• perspectives institutionnelles : débat sur l'avenir de l'Europe, CIG de 2004
• les procédures législatives
• la citoyenneté européenne
• la Charte des droits fondamentaux
• budget
• lobbying et relation partenariale avec l'Union européenne

Elargissement
• défi et impact de l'élargissement aux Pays d'Europe Centrale et Orientale (PECO)

Entreprises, Concurrence, Aides d'état
• concurrence (ententes, abus de position dominante, fusions, aides d'état, services publics…)
• politique communautaire de soutien aux entreprises, de coopération, d'innovation
• droit des sociétés
• simplification de l'environnement administratif

Environnement
• développement durable et instruments politiques
• questions globales et internationales


Marché intérieur
• libre circulation des marchandises (abolition des entraves, normalisation, harmonisation, marchés publics, propriété intellectuelle et industrielle…)
• liberté d'établissement et de prestations de services


CONNAISSANCES GENERALES

Agriculture et développement rural - Commerce - Développement - Education et culture - Emploi et Affaires sociales - Energie et transports - Justice et Affaires intérieures - Politique régionale - Recherche et Société de l'information - Relations extérieures - Santé et protection des consommateurs - Union Economique et Monétaire

(Répertoire 2002 p.51)

- - > TECIS (2003)


Haut de la page Suite



Breizhoo - le web de la Bretagne


Haut de la page Suite



-> bretagnewOrld.com


Algoric.com, le site de la communication stratégique et du lobbying...  http://www.algoric.com/

Site d'Algoric, votre partenaire formation-conseil en stratégie, organisation, management et communication. Une spécialité : communication stratégique et lobbying....

Categorie: Formation continue



Haut de la page Suite



ENST-Bretagne © ENST Bretagne, 1999-2000

La communication statégique : maîtriser ses relations avec
le monde du pouvoir, du savoir, de la proximité...

Programme


L'entreprise dépend de plus en plus d'un environnement institutionnel composé d'un nombre accru d'intervenants : pouvoirs publics (européens, nationaux, locaux), qui ne sont plus seulement autorités mais aussi acteurs du jeu économique ; experts et autres autorités scientifiques ou techniques ; médias ; associations (écologistes, consommateurs, riverains...) et autres organismes.

Dans ce contexte s'est développé le lobbying, qui désormais concerne toute entreprise - y compris PME - et s'applique aux relations avec les institutions ou entre entreprises. Il n'est pas question ici de pratiques douteuses de trafic d'influence, parfois injustement nommées “ lobbying ”... Son champ d'application s'est étendu, ses méthodes se sont affinées et élargies pour laisser place à la communication stratégique.

Dépassant la négociation gagnant-gagnant, on ne cherche pas à gagner face à des adversaires dans un combat épuisant et stérile, mais à gagner ensemble, avec des partenaires dans une relation bénéfique pour tous. Préalables : admettre que, dans ce jeu à plusieurs, il n'y a pas de performance individuelle sans intelligence collective ; et que, comme dans tout jeu de forces, c'est par une action sur les composantes qu'on modifie une résultante...

Cadrage : de quoi s'agit-il, pourquoi s'y intéresser ?

  • Contexte : évolution du pouvoir, éclatement des centres de décision, rôle de l'information, impacts de la globalisation, transversalité des compétences, importance des réseaux
  • Enjeux : objectifs commerciaux, dossiers techniques, décisions politico-administratives, etc. : comment les articuler ?

Définitions : du lobbying à la relation partenariale.

  • Au delà de la communication classique : intelligence stratégique, lobbying, stratégie de présence, relation partenariale
  • Ce dont il ne s'agit pas : corruption, manipulation... Exigences éthiques, déontologiques

Analyse : l'articulation des multiples composantes d'une équation complexe

  • Connaître : systèmes, structures, réseaux, acteurs
  • Savoir : qui est qui, qui fait quoi, avec qui, pourquoi, comment ?
  • Anticiper : détection de signaux faibles, préparation de l'imprévu
  • Décoder : faits, rumeurs, opinions, souhaits - ce dont on parle et ce dont il s'agit
  • Comprendre : distinguer défis, enjeux, moyens prétextes

Démarches : stratégie, écoute, synergie, créativité ...

  • Vision : voir loin, voir large, voir autrement
  • Empathie : écouter pour convaincre
  • Coopération : regarder ensemble dans la même direction

Action : structuration du dispositif, conduite des opérations

  • Elaboration du plan d'action, précis et rigoureux
  • Mise en oeuvre des moyens, simples et souples
  • Contrôle, évaluation, suivi

Catalogue complet
Management
Fiches : précédente - suivante


Code : 00MAN090 Durée : 2 jours

Objectifs :

Situer la nature, la portée et les enjeux opérationnels de la communication stratégique, pour exploiter de nouvelles opportunités et parer des menaces liées à l'environnement de l'entreprise.

Proposer une démarche d'analyse, inscrite dans une approche stratégique, pour aborder efficacement un ensemble de relations complexes avec un monde parfois “ étranger ”.

Favoriser la maîtrise de méthodes d'action, types d'organisation et pratiques managériales pour établir et entretenir des partenariats fructueux - et non équivoques...

Public concerné :

Dirigeants de PME, cadres responsables de département de grandes et moyennes entreprises

Prérequis :

Aucun

Responsable :

Jean-Pierre QUENTIN -Consultant (ALGORIC) et professeur au CRC DE Jouy en Josas

Dates et Lieu:

à LYON

du 24 au 25 mai 2000

à BREST

du 11 au 12 octobre 2000

 



Haut de la page Suite



Club formation - le site des acteurs régionaux de la formation
Le site des acteurs régionaux de la formation

Résultat mode fiche

Centres de formation


ALGORIC SARL
33 rue de Bir Hakeim
17340   CHATELAILLON
Région(s) d'intervention : Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Centre, Gironde
Tél : 05 46 56 77 10     Fax : 05 46 56 77 11
Ecrivez nous : mailto:formation@algoric.com
Visitez notre site : http://www.algoric.com/

Coordonnées du contact :

Jean-Pierre Quentin
Tél. : 06 85 21 62 11
mailto:jpq@algoric.com

- Liste des formations -

Formations continues :
Conception et mise en oeuvre de programmes spécifiques de formation pour cadres et dirigeants d'entreprise, d'administrations ou d'associations, à partir d'une analyse de besoin
Autres formations :
Ingénierie de formation, évaluation des besoins de formation, formation-action, coaching, télé-coaching, séminaires itinérants et autres actions personnalisées - voir site


.


Haut de la page Suite


TECIS -> List of Team Europe in France
 


List of Team Europe in France

European Information Sources in France

- - -
--------------------------------------------------

Mr. Jean-Pierre Quentin
Directeur Général-Algoric
Activités: Conception, organisation et/ou animation de sessions de formation, études et conseil en stratégie, management et communication. Thèmes: Stratégies européennes, notamment lobbying. Bases: Paris et Bretagne.

33 rue Bir Hakeim  17340  Châtelaillon-La Rochelle  email : jpq@algoric.com
TEL : + 33 5 46567710

Enterprise, Competition, State Aids, General EU policy, institutional reform, IGC, Internal Market Affairs, Regional Policy, Research and Information Society
Language(s): FRA-ENG-
--------------------------------------------------


Haut de la page Suite


Prospective & Foresight Magazine

par Saphia Richou

Zoom arrière pour un autre regard !
Un petit conte réalisé par Jean-Pierre Quentin d'Algoric pour nous aider à observer, prendre du recul, prendre de la hauteur, être attentif aux signaux faibles et changer notre champ d'observation A lire absolument : http://www.algoric.com/C-tend/zoom.htm.

Anticiper les risques : principe de précaution... ou vertu de prudence ?
article de Jean-Pierre QUENTIN Technologies internationales 93 - avril. 2003
Pourquoi notre société hyper-protégée s'auto-qualifie-t-elle si facilement de "société du risque" ? En partie parce que beaucoup de références évoluent simultanément : l'instabilité et l'incertitude sont anxiogènes et, dans certains cas, il s'agit moins de risque que de "sentiment de risque". Symétriquement, certains risques pourtant réels sont faiblement pris en compte, notamment dans le champ social entendu au sens large : sociétal, socio-culturel et politico-institutionnel. Il est d'autant plus déraisonnable de les minimiser que par ailleurs on exagère certains risques physiques ou techno-économiques. L'entrepreneur est par nature exposé au risque, qu'il a délibérément choisi d'affronter, et le devoir de prudence lui impose de s'interroger périodiquement sur l'émergence de nouvelles formes de risques. D'autres acteurs sont moins exposés, ce qui ne les dispense pas de participer à cette nécessaire culture du risque qui repose moins sur la précaution stérilisante que sur la prudence responsable.
Pour lire l'article : http://www.algoric.com/ti/93.htm

Small peut-il encore être beautiful ?
par Jean-Pierre Quentin
Dans un monde en mouvement, l'exigence de réactivité donne un avantage aux petites unités : small is beautiful, vive la PME mobile et souple... Simultanément, dans un monde sans frontières où les marchés sont globaux, on considère que seules des entités d'une certaine dimension peuvent satisfaire les exigences de présence planétaire ou d'économies d'échelle : avantage aux grands groupes omniprésents et solides... Comment résoudre la contradiction ?
Pour lire l'article : http://www.algoric.com/ti/96.htm
.



Haut de la page Suite


-> www.districts-industriels.com www.districts-industriels.com
(Mise à jour : Mardi 01 Juillet 2003) .

Pour améliorer leur compétitivité, certaines PME/PMI se regroupent sur un territoire de proximité autour d'une spécialité, d'un métier ou d'un produit. Elles mutualisent leurs moyens, développent des complémentarités et s'organisent ainsi en "système productif local", "district industriel" ou "cluster".

Thèmes spécifiques
Formation/RH

Contexte
Pour renforcer la compétitivité des SPL, le CIADT du 9 juillet 2001 (Comité interministériel de l'aménagement et du développement du territoire) a décidé d'orienter une partie des crédits du dispositif des Engagements de développement de la formation (EDDF) vers une approche collective et préconise son utilisation par les SPL pour mettre en place des projets de formation/RH auprès des salariés de PME/PMI. Un accord-cadre entre la Datar et la DGEFP (Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle) a été signé en janvier 2002 pour mettre en place cette opération.

Projet du CDIF 2003-2004
Le CDIF s'est vu confier par le Ministère de l'emploi (DGEFP), une mission d'information/sensibilisation, de capitalisation sur les bonnes pratiques existantes et d'accompagnement de SPL au montage de quelques projets-pilotes. L'objectif est de favoriser la démultiplication d'expériences sur d'autres territoires.
(...)

1ère action réalisée : enquête des pratiques et des besoins des SPL (...)

2ème action réalisée : Journées d'information et d'échange interSPL
Les 29 et 30 avril 2003, le CDIF organise à Limoges, un séminaire d'échange sur le thème "Formation/RH dans les SPL".

Lire le programme du séminaire

Lire les présentations des intervenants :
>> SPL Dentelle de Calais, par D.Marechal (Gréta Nord)
>> Pôle Industriel Naval de Normandie, M.Falck (PI2N) et B.Bapt (CCI Havre)
>> Club Alliance Métaux du Biterrois, par P.Faillenet (Camdib)
>> Groupement d'employeurs du SPL Textile de Roanne
>> Point de prospective, par Jean-Pierre Quentin (Algoric) :
Synthèse d'intervention [-> Télécharger la synthèse de l'intervention de Jean-Pierre Quentin (PPS 149 Ko)] et Quelques tendances d'évolution [-> Télécharger les annexes (DOC 195 Ko)]



->
Principales diapositives de Jean-Pierre Quentin
(Synthèse + annexes, format HTML) >>>



Haut de la page Suite


-> www.e-mergences.net
.
 
 
  Chronique d'octobre 2004  
  "Polyglotte ou volapük ?" par Jean-Pierre Quentin  
 
Chaque mois, un invité partenaire d'E-Mergences, sera invité à s'exprimer. Les archives de ces chroniques sont consultables sur notre portail de ressources au fur et à mesure de leur parution.
 
  -> JPQ  
  Une condition de l'innovation : l'ouverture interculturelle. Comment l'aborder ?

L'interculturel, ce n'est pas simplement l'international. On le rencontre au quotidien et il prolifère, dans un univers différencié où tout est rencontres, transactions, brassages. Le polyglotte s'adapte aux langages de ses interlocuteurs ; à l'opposé, beaucoup parlent volapük - langage simplifié mais unique, en principe commun. Un équilibre est à trouver entre ces approches extrêmes.

Melting-pot multilingue, bébés Maginot ou bouillie espéranto ?

Quelques polyglottes sont à l'aise sous les lambris d'un ministère, face à la télévision, dans une cour de ferme, au cœur d'une négociation multilatérale, en tête d'une manifestation, dans un bras de fer en anglais texan, voire dans une cellule de prison... mais n'est pas José Bové qui veut !

D'autres, plus nombreux - avec quelle efficacité ? - préfèrent le langage unique, qui à l'extrême se résume en "je me comprends, donc ils me comprennent". Ensuite les choses sont déroutantes, incompréhensibles, imprévisibles, donc on stresse. On pourrait chercher à comprendre, mais le réflexe est plutôt d'accuser les autres, l'époque ou la fatalité. Traduction : se protéger, se replier, se fermer. Face à "une majorité d'étrangers", il faudrait organiser un faisceau de relations à base d'ouverture, d'écoute, d'échange, de partage, de productions communes. Mais il est plus "naturel" d'édifier quelques Lignes Maginot. Rappelons que face aux panzers, la méthode Maginot a été encore moins efficace que la méthode Ogino face aux spermatozoïdes !

Quand la peur du différent l'emporte sur l'attrait du complémentaire, "qui se ressemble s'assemble". Pourtant, ceux qui ont connecté divers appareils savent que ça marche plutôt mieux en reliant mâle et femelle qu'en essayant d'assembler entre elles des fiches identiques : indépendamment de toute considération éthique ou esthétique, l'association d'éléments complémentaires apparaît plus fructueuse. Sinon, on devra reproduire l'espèce par clonage... en renonçant à l'améliorer. Il en va de même dans l'univers économique et social.

Un autre langage unique réduit tout aux aspects les plus simples ou visibles. Comme l'espéranto, le langage est abrégé à l'extrême pour que tous se comprennent sur quelques notions élémentaires. Malheureusement, c'est justement sur les aspects plus complexes qu'on a besoin d'échanger ! Donc d'écouter, de proposer, de composer... Forme la plus courante de cette bouillie de cultures : "on s'en tient aux faits", on se polarise sur les aspects techniques qui, eux, n'ont pas d'états d'âme ! Puis on s'étonne que les autres ne comprennent rien et ne nous suivent pas...

Chocs de cultures

Il faut donc non seulement faire preuve d'empathie, se projeter dans la peau des interlocuteurs, mais le faire en changeant de culture ou de logique de référence. A Bruxelles, un Grec doit "penser comme un Danois" et réciproquement. Tout lobbyiste raisonne en référence aux diverses logiques techniques, managériales ou politiques de nombreuses parties prenantes. Autres chocs de cultures : le directeur d'usine face à un élu, le financier face à un militant associatif, le commercial face à un technicien, le macho face à une femme, etc.

L'interculturalité suppose aussi l'ouverture à de nouveaux repères conceptuels. Aborder une relation partenariale (co-traitance...) avec les repères de la relation contractuelle (sous-traitance...) conduit sûrement à l'échec.

Plus profondément encore, plus désastreux aussi, le refus du principe même de l'interculturalité. En Afrique, en Palestine, en Europe centrale, où des peuples cohabitent difficilement, on choisit la facilité en leur attribuant des territoires étanches, alors que leur problème est d'apprendre à vivre ensemble : on a besoin d'un décloisonnement des mentalités et on complique tout en cloisonnant des territoires !

Qui n'a jamais refusé d'écouter des collaborateurs ou partenaires, simplement parce qu'ils étaient culturellement dissidents ou dérangeants... alors qu'ils apportaient probablement du sang neuf ?

Décloisonnez-vous !

A l'heure de la gouvernance, le défi est clair : il faut se décloisonner et trouver le subtil équilibre entre un multilinguisme inaccessible et un espéranto réducteur. Défi avant tout culturel, s'agissant de cultiver un état d'esprit ; le reste est affaire de méthode.

Cette méthode recherche en permanence l'ouverture sur trois dimensions. Dimension "objective" : élever son niveau d’autonomie et de rigueur, pour mieux interagir avec un environnement complexe et mouvant. Dimension "subjective" : élever son niveau de curiosité et de créativité (le cerveau droit), pour oser aller au différent, expérimenter, innover… Dimension "relationnelle" : élever son niveau de responsabilité et de solidarité, pour mieux travailler avec d'autres, en interne (groupe) et en externe (partenariat).

A. Maslow a étudié des Spinoza, Lincoln, Einstein, Eleanor Roosevelt et autres personnalités ayant fait un usage exceptionnel de leur potentiel. Traits communs : capables de tolérer l'incertitude, spontanés en matière de pensée et d'initiative, centrés sur le problème plutôt que sur leur intérêt personnel, ils résistent à l'endoctrinement sans être "anticonformistes par principe", ils établissent des relations satisfaisantes avec peu de gens plutôt que superficielles avec beaucoup, ils gardent un point de vue objectif, ils sont préoccupés par le bien-être de l'humanité, ils comprennent en profondeur les multiples expériences de la vie, ils ont un bon sens de l'humour...
 
Jean-Pierre Quentin est consultant, professeur et auteur. Intervenant dans des situations complexes, dans des contextes de changement, il aide à décloisonner les relations et à imaginer le futur.
 
Les thèmes de cette chronique sont développés dans un article plus complet : "Multilinguisme ou espéranto ?". Lire l'article

(c) Jean-Pierre Quentin http://www.algoric.com/
 
© E-MERGENCES 2004 - Le réseau de la prospective, de l'innovation et du changement responsables.  

  Voir aussi... "Lu pour vous..." : Newsletter d'e-mergences 7 juin 04


Haut de la page Suite



-> http://www.meeting-the-future.com
-> http://www.meeting-the-future.com

S'il fallait résumer en deux mots la rencontre entre algoric et Meeting The Future, ce serait sans hésitation Prospective et Management. Si, pour chacun d'eux, il fallait choisir un mot pour désigner les défis du moment, ce serait respectivement Complexité et Changement. "Le changement dans la complexité" en est l'expression dynamique : l'art du management, chargé de mettre en œuvre le changement, doit par surcroît intégrer les défis de la complexité environnante ; l'art de la prospective, chargé de maîtriser cette complexité, doit simultanément intégrer les contraintes opérationnelles des acteurs du changement...
Dans ce partenariat s'exprime la complémentarité des expertises de deux professionnels du regard prospectif et de l'entreprise. Cette rubrique en présentera progressivement les fruits, projets et réalisations - notamment des conférences virtuelles ou e-formations. Diverses contributions enrichiront régulièrement cette page, que rendront vivante des apports variés et renouvelés...
Trois thèmes en fournissent l'ossature : nos deux entrées - prospective et management - ainsi que leurs traductions dans les multiples "jeux à plusieurs" qui se développent, tant au sein des entreprises que dans toutes les formes de relations avec d'autres acteurs et systèmes (Pour aller plus loin : www.algoric.com/xThema.htm).

  • Dimension prospective : donner du sens au changement... notamment par l'examen et le décryptage de grandes tendances d'évolution.
  • Dimension managériale : savoir voir, savoir être, savoir faire faire... en développant des pratiques, notamment managériales, adaptées au troisième millénaire.
  • Dimension relationnelle : comprendre et pratiquer les "jeux à plusieurs"... entre indvidus, dans les organisations, entre institutions, dans les réseaux ou autres systèmes complexes - notamment par la maîtrise d'un "lobbying ouvert" allant de l'intelligence stratégique à la relation partenariale.


Haut de la page Suite


-> http://exed.hec.fr/ -> Dossier Lobby Boom... -> 1 - Lobby, lobbying, lobbyiste : de quoi parle-t-on ? -> 1 - Lobby, lobbying, lobbyiste : de quoi parle-t-on ? -> 2 - Omniprésent, multiforme, évolutif : l'état des lieux -> 3 - Diversification des enjeux : développements et ouvertures... -> 3 - Diversification des enjeux : développements et ouvertures... -> 2 - Omniprésent, multiforme, évolutif : l'état des lieux -> 4 - Du savoir-voir au savoir-faire : comment s'y prendre ? -> 5 - Pistes complémentaires : bibliographie et références -> Jean-Perre Quentin... -> 4 - Du savoir-voir au savoir-faire : comment s'y prendre ?
lire le dossier >>> Haut de la page Suite


-> http://exed.hec.fr/ -> article & dossier... -> 5 - Pistes complémentaires : bibliographie et références -> Jean-Perre Quentin...



-> Lobbyings et communication stratégique... De quoi parle-t-on : définitions, différentes conceptions, grandes évolutions...
Pourquoi s'y intéresser : tendance lourde, problématiques centrales, enjeux majeurs...
>>> Lobbyings & communication stratégique


-> accueil algoric.com version actuelle...
www.algoric.com