-> accueil algoric.com Diffusion algoric.com . 2003-04 Dernières parutions >>>

- Apprivoiser les technologies combinatoires... ... août 2004 >>>

- Spécial : "appel à témoins" Gepetto... ... juillet 2004 >>>

- Le retard du politico-institutionnel... ... juin 2004 >>>

- Décision : le clou qui dépasse attire le marteau... ... mai 2004 >>>

- Processus coopératifs : l'Europe défricheuse... ... avril 2004 >>>

- Intelligence, créativité, performance... ... mars 2004 >>>

- Prospective, information, décision... ... février 2004 >>>

- Influence et manipulation... ... janvier 2004 >>>

- Adieu 2003... ... voeux 2004 >>>

- Spécial Europe 2004 : 3 défis historiques ... décembre 2003 >>>

- Ethique, étiquette : sommes-nous concernés ? ... novembre 2003 >>>

- La vraie vie est comme une page web... ... octobre 2003 >>>

- Plaidoyer pour le retour de l'honnête homme... ... septembre 2003 >>>
Précédentes : 2000-01 2001-02 2002-03

En principe une fois par mois,
cette lettre suggère de voir large, 
de "penser autrement", etc.
Abonnez-vous ! - C'est dangereux - comme
tout remue-méninges - mais c'est gratuit...
Pour la recevoir, la faire adresser
à une autre adresse, à un ami, à un ennemi, etc.
merci d'indiquer les coordonnées ici


 

Août 2004
-> Technologie, économie et société : apprivoiser les technologies combinatoires...
Apprivoiser les technologies combinatoires


Savez-vous vous servir de la machine à laver (ou de votre nouveau téléphone mobile, lecteur MP3 ou autre appareil) ? Comprenez-vous la notice du médicament que vient de prescrire le médecin ? En fonction de quoi choisissez-vous la matière de votre raquette de tennis ? L'appropriation du progrès technique par la société est rarement instantanée et il a toujours fallu du temps pour passer du laboratoire ou de l'atelier à l'usage courant. Plus encore pour d'importantes innovations des dernières décennies, car leur portée ne se limite pas à un usage direct ou individuel : elles affectent l'organisation sociale (qui n'est pas toujours hyper-réactive) ou même mettent en cause nos références conceptuelles et nos façons de penser (qui ont parfois du mal à quitter leurs routines). Le foisonnement d'innovations est devenu tel qu'on a souvent du mal à prendre du recul pour leur donner du sens. Or c'est nécessaire pour changer la perspective, sans quoi l'on envisagerait certaines mutations en cours comme si l'on abordait les développements actuels des télécommunications (internet, mobiles, multimédia...) en fonction des caractéristiques des PTT de 1950. Comme si, entre-temps, on n'avait pas changé la donne - qu'il s'agisse de techniques, de réseaux, de services, de concurrence... suite >>>



Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 110 Ko) : Léviathan et ses petits... le retard du "politico-institutionnel". Les institutions ont un poids et un rôle croissants, au point d'être devenues omniprésentes, voire omnipotentes ; elles fonctionnent trop souvent de façon "décalée" par rapport à leurs finalités ou à ce qu'on en attend. Questions : pourquoi et comment en est-on arrivé là ; quelles sont les conditions pour dépasser ces blocages ? >>>


Parmi les nouveautés de l'abécédaire : autorité, dématérialisation, empathie, éthique, gouvernance, influence, paradigme, principe... >>> .
-> Dossiers pour la rentrée...


Ignorance, information, communication, liberté, choix : quelques éclairages, de Thucydide à Eric Blair (George Orwell), via Albert Londres, Françoise Giroud... ou PPDA : vues contrastées... Les dernières citations >>> .



Le dessin du mois : Dossiers pour la rentrée... >>>

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Juillet 2004
-> pour en savoir plus...
Projet européen Equal-Gepetto
l'étude des "coûts évités" : "appel à témoins"


Responsable d'une étude prospective, je souhaite à la fois vous en présenter les grandes lignes et vous inviter à m'adresser toute contribution que vous pourriez juger utile. Ensuite, dans les quatre prochains mois, je vous informerai des nouveaux développements.

Il s'agit d'évaluer certains impacts économiques et sociaux, notamment pour les collectivités et les employeurs, d'une innovation sociale portant sur les modes de garde d'enfants, destinée à améliorer les équilibres de la vie : familiale, sociale, professionnelle. La présentation ci-dessous est nécessairement très brève : n'hésitez pas à nous demander des informations complémentaires.

Contexte : le programme EQUAL de l'Union européenne vise à renforcer la cohésion sociale par une réduction des discriminations et inégalités, notamment face à l'emploi, entre les femmes et les hommes ; le projet GEPETTO (Garde d'Enfants Pour l'Equilibre du Temps familial, du Temps professionnel et son Organisation) propose, particulièrement au(x) parent(s) travaillant en horaires décalés ou atypiques, des modes de garde innovants ouverts aux enfants de 0-13 ans. Expérimenté dans 8 départements, organisé sur un bassin de vie, avec un cofinancement public-privé, ce dispositif intervient 24h/24 et 7 jours sur 7, au domicile de la famille, en complément de l'offre de garde existante ; il a récemment été reconnu par la CNAF sous l'appellation "accueil en relais".

L'étude : parallèlement à cette expérimentation, GEPETTO s'emploie à mieux connaître le besoin et à en évaluer les coûts et avantages, tant pour les familles que pour les employeurs ou les collectivités publiques en charge, au plan national ou local, des diverses politiques en cause - famille, travail, emploi, santé, aménagement du territoire, etc. Notre étude doit y contribuer par une démarche prospective : en effet, au-delà de son impact déjà considérable pour les acteurs concernés, l'accueil en relais offre plus largement à la collectivité un moyen de trouver de nouvelles régulations face à divers défis économiques et sociaux. Par exemple : pour les entreprises, que la question de l'emploi des femmes soit envisagée comme une obligation légale qui va devenir très contraignante, comme un synonyme d'absentéisme, ou comme un besoin trop souvent difficile à mettre en œuvre pour cause de contraintes familiales, les enjeux ne manquent pas ; pour les collectivités locales, la politique de l'enfance est un casse-tête de plus en plus épineux, à l'articulation d'autres préoccupations (action sociale, aménagement de l'espace, etc.)... - et si Gepetto, "solution élégante", permettait à la fois d'apporter de meilleures réponses et de réduire certains coûts ? Ainsi, au lieu de simplement tenter une évaluation des bénéfices d'une telle solution, nous avons choisi une approche par les coûts évités : le coût de ce service doit être appréhendé en référence à la prestation, mais aussi en regard des coûts/avantages qu'il évite/permet par ailleurs. Les conclusions seront présentées au colloque de Vannes, les 24-25 novembre 2004.

Pourquoi cet appel : parce que vous êtes concernés par ces conclusions et que, symétriquement vous pouvez avoir un accès - direct ou indirect : n'hésitez pas à m'indiquer des "fils à tirer" - à des matériaux susceptibles de contribuer à alimenter ce travail. Il s'agit d'une méta-étude (fondée sur l'exploitation de matériaux existants), donc tout nous intéresse : des données, des faits, des exemples, des arguments, des analyses, des synthèses... Ou même, puisqu'il s'agit de prospective, des problématiques : des questions auxquelles on pourrait répondre si elles étaient posées autrement...

Pour en savoir plus : voir note jointe (les "coûts évités", la méthodologie, l'auteur), ainsi que www.algoric.com/zz/xRapports.htm.

Et bien sûr contactez-nous : le secrétariat du projet (coordination@gepetto.net) ou moi-même (gpto@algoric.com)...

Haut de la page Lettres précédentes

 

Juin 2004
-> Le retard du politico-institutionnel...
Le retard du politico-institutionnel...

La technologie et la société évoluent plus vite que les institutions. Mais les institutions imposent leur loi, grâce aux positions stratégiques qu'elles occupent. Résistance ou soumission... la société saura-t-elle reprendre la main ? Dans un des livres fondateurs de la science politique, en 1651, Thomas Hobbes avait comparé l'Etat à Léviathan, monstre biblique dont parle le livre de Job, en précisant "qu'il n'est de puissance sur terre qu'on puisse lui comparer". Aujourd'hui, Léviathan est empêtré : dans son propre corps, mais aussi dans son environnement (international)... et pour faire bonne mesure, il a eu des petits, qui souvent le sont autant : toutes sortes d'institutions - publiques, privées ou asexuées - conçues en d'autres temps, qui n'ont pas toujours su s'adapter à un monde en mouvement... suite >>>


Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 109 Ko) : Décision, stratégie, management, communication : le clou qui dépasse attire le marteau. A côté des décisions non prises, il y a les décisions mal prises. Exemple très courant de perversion du processus décisionnel : on décide "trop vite" (c'est à dire, en réalité, sans avoir suffisamment réfléchi ou évalué les données : c'est souvent l'hésitation qui retarde, plus que la réflexion), puis on se demande à n'en plus finir si l'on n'aurait pas pu... ou dû... ou si peut-être... à moins que... mais alors... et pourtant... Que ceux à qui cela ne rappelle rien lèvent le doigt ! >>>


On l'a lu... donc c'est vrai !
Newsletter d'E-Mergences
Edition du 07 Juin 2004

En créant AROBAZ puis algoric, Jean-Pierre Quentin a développé des applications originales de conseil, de coaching, de formation et d'études : il met une combinaison de prospective humaniste et de pédagogie interculturelle au service de l'action efficace et responsable. Il accompagne ses clients comme il a pu accompagner, en tant que père, l'épanouissement de ses 5 enfants ou, en tant que sylviculteur, la croissance des 10.000 arbres qu'il a plantés : en respectant leur personnalité, en stimulant leur potentiel, en les aidant à préciser leur cap puis à l'atteindre... Quelques étapes d'un parcours trop riche pour tenir en quelques lignes : Docteur en Droit, responsable de marketing, chef de services à la Commission européenne, secrétaire général et directeur de la communication de l'Institut de l'Entreprise, directeur de cabinet du président du CNPF, chef d'entreprise, prof un peu partout, responsable d'études prospectives pour diverses institutions nationales et internationales, auteur de livres, de productions multimédia, d'articles, etc. Ni gourou ni prescripteur, mais stimulateur d'autonomie, il se compare à la sage-femme qui aide à faire naître le plus beau bébé mais ne se substitue pas à la mère ; catalyseur d'intelli- gence individuelle et collective, il s'adresse à ceux qui préfèrent penser avec leur tête... Ses maîtres-mots : anticiper, décloisonner et imaginer, pour "voir loin, voir large et surtout voir autrement"... >>>



La fête des mères de Charlotte Doffémont... Les trucs pour être belle selon Audrey Hepburn... Victor Hugo et Jean Monnet se coalisent contre les coalitions... Les girafes muettes de Jacques Prévert ne chantent pas toutes faux... Bertolt Brecht qualifie les mensonges de w... Eliel Saarinen met sa chaise dans la ville... Et bien sûr Einstein, Wilde, Jackson Brown - et même deux Poincaré pour le prix d'un... Les dernières citations >>> -> Boom...



Le dessin du mois : Boom... >>>

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Mai 2004
-> Décision : le clou qui dépasse...
Le clou qui dépasse attire le marteau...

Le temps de l'incertitude est aussi celui des choix.. donc de la décision. Or, en ces temps de turbulences, un "mal du temps" affecte toutes les institutions, sans épargner les entreprises : les décisions ne sont pas prises, ou pas vraiment, ou trop tard, ou pas comme il faut, ou on les "vend" mal, ou par souci de les vendre on ne prend pas celles qu'il faudrait, ou on décide une chose et on en vend une autre... Le problème ne se limite pas à certaines de ses dimensions visibles auxquelles il est souvent réduit, comme la solitude du décideur isolé dans un monde difficile, ou les effets inhibiteurs de nos grandes organisations... suite >>>


L'adieu au Musée du Caire...

En 1968, j'ai visité pour la première fois le Musée des antiquités égyptiennes du Caire : joyeux désordre, auprès duquel la caverne d'Ali Baba serait un modèle de rangement. Est-ce mon côté "explorateur" ? J'ai beaucoup aimé fouiner, découvrir une merveille insoupçonnée derrière un paravent ou sous un tas de poussière, déplacer plusieurs pièces mineures avant de rencontrer par hasard cette fresque qui figure en bonne place dans tous les livres d'art...

Mais beaucoup de nos semblables préfèrent le Musée actuel, bien rangé, structuré selon une logique sinon plus rigoureuse, du moins mieux perceptible. En tout cas, on s'y retrouve : avant c'était "bricolo", maintenant c'est "pro"...

Même chose pour algoric.com. En 2001 était née la version 2, sorte de laboratoire de création, d'expérimentation, d'échange. Un alliage - déroutant pour plus d'un - de fantaisie et de sérieux. Il.est temps de passer à la version 3 : sans renoncer à la fantaisie, on va montrer un peu plus le sérieux et essayer de dérouter un peu moins. A suivre dans les prochaines semaines (et prochains mois ?). Venez visiter >>> - et merci de donner votre avis !


Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 141 Ko) : Accord, alliance, projet commun, partenariat, fusion... Processus coopératifs : l'Europe défricheuse. -> Télétravail...Publics, privés ou mixtes, les partenariats croissent et embellissent, nous contraignant à dépasser des schémas (accord ou fédération, alliance ou fusion) parfois devenus simplistes. Catalyseur d'intelligence collective, elle-même fruit de coopérations originales, l'Europe invente constamment de nouvelles combinaisons... >>>



Le dessin du mois : Télétravail... >>>

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Avril 2004
-> Processus coopératifs : l'Europe défricheuse...
Processus coopératifs : l'Europe défricheuse

 

Pour comprendre l'Europe, il faut être génial ou français (M. Albright). Doublement faux : bien des Français et même des génies n'y comprennent rien. Souvent faute de s'y intéresser, parfois aussi parce que le regard est déformé : ayant l'habitude de schémas simples adaptés à des situations simples, on voudrait qu'ils s'appliquent à des situations complexes et ça ne marche pas...
Le problème est le même pour les entreprises, à qui il arrive de négliger certains faits têtus : un projet ou une relation partenariale ne se pense, ne se construit, ne se négocie ni ne se conduit comme une relation contractuelle... Plus il faut coopérer, plus c'est difficile ? Le besoin n'est pas tant de développer des partenariats que, plus fondamentalement d'en réinventer l'approche. Ce qui coince : ce sont nos références, voire nos modes de pensée, qui ne sont plus "en phase" avec une situation nouvelle... suite >>>



Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 117 Ko) : Intelligence, innovation, performance... nez dans le guidon, ou nez au vent ? Plus encore que dans le passé, dans notre société post-postindustrielle l'intelligence est rentable. Moyennant quelques conditions, dont la première : renoncer au "nez dans le guidon", pour s'ouvrir à l'air du temps, aux autres, à l'intuition... >>>
-> Cardinales...



Le dessin du mois : Cardinales... >>>


Eclectiques : Motards sans casque plus prudents... Henry Ford contre la spéculation... Deux façons de copier sur l'épaule de son voisin... Dieu retoqué au CNRS... dernières citations >>> .

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Mars 2004

-> Nez dans le guidon ou nez au vent ?...Nez dans le guidon, ou nez au vent ?

Intelligence, créativité, innovation, performance... Nous sommes entrés dans la "société du savoir" mais nous ne l'avons pas vraiment remarqué. Ou en tout cas, à en juger par le nombre de nez rivés à leur guidon, nous en tirons peu de conclusions opérationnelles. Peut-être parce que divers types de circonstances masquent cette tendance lourde ? Ainsi, la "valeur" a changé de nature, on le sait, mais on n'en tient pas compte ; quelques technologies, dont celles de l'information, bouleversent nos univers professionnels et privés, on le sait, mais on n'en tient pas compte ; le cerveau gauche, très sollicité, serait beaucoup plus utile et efficace si l'on faisait aussi appel aux ressources complémentaires du cerveau droit, par ailleurs indispensables en elles-mêmes... ; la performance individuelle n'est plus concevable sans intelligence collective... Y'a plus qu'à... ! suite >>>



Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 108 Ko) Prospective, information, décision : blinder le mollusque ou structurer le zapping ? Dans un monde complexe, l'information foisonnante impose un zapping permanent. Avec fatalement déstructuration de nos systèmes d'information, donc de nos schémas de référence ? Pas sûr : rien n'exige qu'on oppose zapping et vision organisée, au contraire... suite >>>



Le mois prochain : regard sur l'importance et les évolutions des processus coopératifs. On ne manquera pas de saisir l'occasion pour évoquer la Constitution européenne et la Convention chargée de l'élaborer.
Petit rappel à ce sujet : nous vivons un moment historique... dont le microcosme politico-médiatique ne nous aide pas beaucoup à prendre la mesure, tant il est absorbé par des considérations d'un ordre -> l'heuropéen...supérieur (?). Sans se substituer aux institutions qui en ont la mission - et les moyens ! - algoric.com s'emploie, là comme ailleurs, à apporter sa contribution à l'élévation du niveau d'intelligence et de civilisation ! Comme chaque mois, quelques éléments pour y voir clair - avec, en avant-pemière (PDF à télécharger), une brochure de la commission européenne qui, en termes simples et clairs, vous 'rappelle' tout ce que vous devez savoir sur la Constitution et que vous n'osez pas demander à vos enfants... Mettez-vous à l'heure de l'Europe avec l'heuropéen ... >>>

-> Questions...


Le dessin du mois : Questions... >>>

La relativité expliquée en termes simples par Einstein... l'anatomie du cœur par Kehavjee... les géniteurs de l'opinion par Valéry... regards sur la propriété, l'imagination, le progrès, les autres, le temps, l'ambition, les illusions... dernières citations >>> .

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Février 2004
-> Blinder le mollusque ou structurer le zapping ?...
Prospective, information, décision

Blinder le mollusque ou structurer le zapping ? Nous sommes bombardés d'informations modulaires qui nous contraignent à un zapping permanent. Un peu d'ordre et de stabilité serait propice à des décisions sereines et éclairées ! Et si la difficulté venait moins du désordre et du mouvement que de notre difficulté à les assumer, comme un vélo qui voudrait rester en équilibre mais n'aurait pas l'idée d'avancer - ou comme un mollusque, qui doit choisir entre carapace et mutation... suite >>>



Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 109 Ko) Influence et manipulation, entre piège abscons et soumission librement consentie :
plus vous vous sentez libre, plus vous êtes manipulable... plus vous regardez votre nombril, plus on peut vous mener par le bout du nez sans que vous vous en rendiez compte... c'est parce que vous vous leurrez vous-même qu'on vous leurre... >>>
-> Cultures & communication...


Le dessin du mois :
Cultures & communication... >>>

Jugement redoutable... don du sommeil... aimer rarement... un père comprend... meilleure constitution... maladies contagieuses... vérités premières... progression laborieuse... discorde harmonieuse... Dernières citations >>>

 

.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Janvier 2004
-> Influence et manipulation : du piège abscons à la soumission librement consentie...
Influence et manipulation

Du piège abscons à la soumission librement consentie... Etes-vous libres ? Oui, alors vous êtes manipulables. Intox, pub, désinformation et autres variantes de la communication d'influence reposent sur plusieurs "briques" - diversion, amorçage, leurre, amalgame... - qui ne demandent qu'à s'associer et à être stimulées par quelques ressorts d'une redoutable efficacité. Rapide aperçu et rappel de quelques évidences qui n'ont rien d'évident, à l'intention de ceux qui croient définir leurs comportements ou choisir leurs idées sans l'aide d'autrui... suite >>>


Europe 2004, 3 défis historiques : plusieurs lecteurs ont noté que l'animation sur les élargissements successifs de l'Union européenne aurait mérité une promotion plus tapageuse. Dont acte, donc rappel : à ne pas manquer ! Promenez le pointeur de votre -> IVoir aussi...souris sur les dates pour tester vos connaissances... ou les compléter ! >>>
Et comme un bonheur ne vient jamais seul, une autre animation introduit une brève fiche d'identité des dix pays qui nous rejoindront le 1er mai >>>


Entre Montherlant et Lao-Tseu, quand les jeunes filles rougissent... inutile d'enseigner aux singes à -> Evolution...grimper aux arbres... Dernières citations >>>

Le dessin du mois : Evolution... >>>

.

Haut de la page Lettres précédentes

       
        Meilleurs voeux...
-> Meilleurs voeux pour 2004... -> Meilleurs voeux pour 2004... suite >>>
     
-> Meilleurs voeux pour 2004...
Voir voeux 03
Haut de la page Lettres précédentes

 

Décembre 2003

-> Pourquoi un Parlement européen : sommaire...Spécial Europe 2004 : 3 défis historiques

Les trains qui arrivent à l'heure n'intéressent pas. C'est du moins ce que croient ceux qui ne jugent pas utile de nous parler des choses sérieuses. D'où, ente autres, un euroscepticisme d'autant plus fondé que, telle qu'elle nous est présentée, l'actualité n'est pas exaltante ! Pourtant, derrière ce rideau de fumée, les choses ont déjà beaucoup plus évolué en quelques années qu'en plusieurs siècles ; et derrière les faux débats dont on nous abreuve, de véritables enjeux méritent d'autant plus notre attention que, particuliers, citoyens ou entreprises, nous sommes les premiers concernés.

 
-> Pourquoi un Parlement européen : présentation 2004 sera à ce titre une année très riche. A elle seule, la chronologie est parlante :
  • 1er mai : élargissement ;
  • 9 mai (?) : constitution ;
  • 10-13 juin : élection.

Compte-tenu des défis historiques que symbolisent ces dates, nous en reparlerons dans les prochains mois. Pour vous mettre en appétit, je vous propose un flash-back : quelques lignes écrites il y a quelques semaines (en 1978-79), que j'ai commencé à exhumer pour vous :
   
  L'Europe est à l'ordre du jour : la presse parle quotidiennement de... système monétaire européen... de la prochaine adhésion... de l'élection du Parlement européen... A cette occasion, le débat public porte sur de grandes idées... Mais ce débat élude en grande partie ce qui, dans la construction européenne, concerne chaque individu dans sa vie quotidienne. Sait-on... suite >>>

Le propos reste très actuel. Il ne s'agit pas pour autant de suggérer que rien n'a changé, bien au contraire. Nous y reviendrons. Il s'agit plutôt de rappeler et illustrer quelques faits têtus et quelques notions structurantes dont on mesure d'autant mieux la portée à partir de ce retour vers un futur vieux de 25 ans !


Au fait, si on en profitait pour faire une petite révision - distrayante, bien sûr ! - d'histoire-géo : quels sont les 10 pays qui vont nous rejoindre le 1er mai ? Quels sont ceux qui les ont précédés ? Dans quelles circonstances ? Quels seront les suivants ? Quizz >>>

Au fait 2, qui a dit : "Pour comprendre l'Europe, il faut être génial ou français" ? >>>


Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 119 Ko) : Développement durable et savoir-être : de l'éthique à l'étiquette...
Netiquette, entreprise citoyenne, développement durable, corporate governance... >>>

Dernières citations >>> . . . Le dessin du mois : large... >>>
Sommaire des dessins >>>
Sommaire des précédents articles >>>


.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Novembre 2003

-> Ethique, étiquette : sommes-nous concernés ?Ethique, étiquette : sommes-nous concernés ?

Supposée soucieuse d'efficacité avant tout, l'entreprise doit-elle s'ouvrir au débat éthique ? On peut le penser quand, au fil des ans, se multiplient les thèmes sensibles qui la touchent directement, du développement durable à la corporate governance... Qu'il le veuille ou non, chacun est d'autant plus intéressé que la pression sociale se renforce et qu'il vaut mieux savoir de quoi l'on parle. Pour donner vie à des notions abstraites qui ont une portée de plus en plus concrète, abordons-les par le petit bout de la lorgnette, à partir de la netiquette, code de bonne conduite sur les autoroutes de l'information... suite >>>

Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 220 Ko) : Communication stratégique : la vraie vie est comme une page web...
Ce n'est pas le virtuel qui imite le réel, mais l'inverse ... >>>

-> Zoo management...A l'occasion de nos échanges sur le thème du mois (éthique), un débat s'est engagé entre quelques uns de nos consultants - Jules Renard, Molière, etc. - sur l'hypocrisie, le vice, la vertu... - dernières citations >>>


Le dessin du mois : Zoo management... >>>


.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Octobre 2003

-> La vraie vie est comme une page web...La vraie vie est comme une page web...


On croit parfois que le virtuel imite le réel.
Et si c'était l'inverse ?
Une page web, média virtuel par excellence, semble préfigurer des formes de communication émergentes, en rupture avec ce que nous connaissons depuis des siècles... suite >>>

Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 191 Ko) :
Convivialité et efficacité : comment se faire des ennemis sans parvenir à ses fins...
Toute relation comporte une dose de connivence et autres dimensions parfois négligées... au nom de l'efficacité... Inefficacité garantie... >>>
-> Canoe management...
Sommaire des précédents articles >>>

Le dessin du mois : Canoë management... >>>
Sommaire des dessins >>>

Ont également contribué : Jean Vilar, Machiavel, Leonardo, Oscar Wilde, Nikos Kazantzakis, Hippocrate, Lao-Tseu, Léon Tolstoï... - dernières citations >>>

Parmi les nouvelles brèves : cannibalisme spatial, e-sex, bio-surveillance & Bio Brother,
auto 'tout hydrogène'... >>>


.

Haut de la page Lettres précédentes

 

Septembre 2003
-> Relations : comment se faire des ennemis sans parvenir à ses fins...
Plaidoyer pour le retour de l'honnête homme...




Quoiqu'on fasse, bien des apports d'expertise sont éclairants : ceux du technicien, du financier, des responsables marketing, RH ou autres. Et bien des éclairages apportent beaucoup, du juriste au psy en passant par le sociologue ou l'économiste. Même très riche, chaque intervention garde pourtant un goût de trop peu. C'est particulièrement vrai dès qu'on communique : négociation commerciale, rapport hiérarchique, partenariat institutionnel ou autre, toute relation suppose, par exemple, une dose de connivence. Mais au nom de l'efficacité on n'hésitera pas à la négliger, ainsi que pas mal d'autres choses... au détriment de l'efficacité. Comment se faire des ennemis sans parvenir à ses fins... suite >>>

Version imprimable de l'article du mois dernier (téléchargement au format PDF, 98 Ko) :
Confusions et désinformation : apologie de l'irish coffee. Confusion-mélange : pas besoin des autres. Confusion-malentendu : chacun suit son idée. Confusion orchestrée : manipulation malveillante. Confusion de rôles : dérives de jeux à plusieurs... >>>
-> Rentrée...
Sommaire des précédents articles >>>

Le dessin du mois : Rentrée... >>>
Sommaire des dessins >>>

Kierkegaard entre Euripide et Boris Vian,
Mitterrand entre Véronique Sanson et Jean Rostand,
Sartre avec Gide... et autres voisinages plus ou moins
insolites : dernières citations >>>

Parmi les nouvelles brèves : "principe de prescription", fibre optique de nouvelle génération, ornithoptère... >>>
.

Haut de la page Lettres précédentes
Abonnez-vous... c'est gratuit ! -> indiquer vos coordonnées ici

Les questions abordées sur ce site en termes généraux ont des traductions opérationnelles
et des applications pratiques dans des actions d'accompagnement (conseil, formation, coaching)
élaborées et mises en œuvre avec nos partenaires >>> contactez-nous !
algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.eu


2004-2005 .2002-2003 .2001-2002 .2000-2001 . Dernières parutions Dernières livraisons

 

-> accueil algoric.comalgoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.com