www.algoric.com . JPQ / HEC-Exed novembre 2005 L'humanité gémit, à demi écrasée sous le poids des progrès qu'elle a faits.
Elle ne sait pas assez que son avenir dépend d'elle.
  Henri Bergson
 
3
Regards sur le changement : entre modes et méta-tendances


Ecartelé entre les mutations des marchés, des produits, des process, du management... on a parfois du mal à faire le tri parmi les dizaines de "tendances à suivre" proposées un peu partout. Qu'est-ce qui est significatif ? Selon quels critères ?

Parmi les multiples formes que peuvent prendre les regards vers l'avenir, sans compter la boule de cristal, trois grandes familles dominent :

1) la prévision, qui dessine les contours d'un avenir en continuité ; elle se réfère au passé, considérant que l'avenir le reproduira (c'est le précédent), lui ressemblera (l'analogie) ou le prolongera (l'extrapolation) ;

2) l'anticipation qui, dans un contexte de forte évolution ou de rupture, s'emploie à détecter des indicateurs de changement (signaux faibles...) et à les qualifier, par exemple en mesurant leur importance ou leur probabilité (tendances lourdes...) ;

3) la prospective, qui s'intéresse moins aux manifestations du changement qu'à ses ressorts, intègre ces indicateurs dans une vision cohérente et ouvre le champ pour mettre en perspective, en relation avec une intention ou un projet, afin de donner un sens à l'ensemble.

Il faut aussi compter avec quelques dégénérescences, notamment les tendances technocratique et superficielle. La première abuse de la mise en équation, la seconde dérape vers la futilité…

-> Lire l'article .

haut . suite

Plan du dossier :
Editorial
1 - La prospective pose, propose, impose un autre regard
2 - Quelques pratiques d'entreprises et institutions
3 - Regards sur le changement : entre modes et méta-tendances
4 - Approches de la prospective : bonnes feuilles
5 - Références et liens.
Sommaire détaillé


Sommaire
PDF

-> accueil algoric.com algoric, catalyseur d'intelligence . (c) Jean-Pierre Quentin . www.algoric.com